Menu
Modèles
Menu

Michelin

Un partenariat solide pour des performances exceptionnelles :
Porsche et Michelin

Cette année, pour son retour au Mans en catégorie LMP1 avec la 919 Hybrid, Porsche fait confiance à Michelin. Le défi commun est de taille : réussir l’alliance entre des performances élevées et un maximum d’efficacité énergétique.

Depuis 2002, un partenariat aussi étroit que fructueux unit Porsche et Michelin. Il porte aussi bien sur l’équipement en pneus des modèles de série du fabricant de voiture de sport que sur toutes ses activités liées au sport automobile. Depuis dix ans, les pneus Michelin prennent donc le départ des nombreuses Porsche Carrera Cups nationales et participent aussi au niveau international à la Porsche Supercup. Dans les compétitions d’endurance phares comme le nouveau Championnat du monde d’endurance WEC (World Endurance Championship), les American Le Mans Series (ALMS) ou le championnat d’endurance VLN du Nürburgring, les pilotes et les Teams de l’entreprise accordent leur confiance aux produits haute technologie de Michelin, qui allient promesse de succès et fiabilité. En parallèle, Porsche représente aussi pour Michelin un partenaire important dans le développement de pneus haute performance. Pour de nombreux modèles de série du fabricant renommé, certains produits de la marque française haut de gamme sont agréés.

Le tandem Porsche / Michelin peut s’enorgueillir d’une impressionnante série de succès dans le domaine du sport automobile. En 1984, McLaren remporte le prix de formule 1 avec le moteur turbo TAG construit par Porsche – Niki Lauda devient champion du monde sur pneus Michelin, avec un demi-point d’avance sur son coéquipier Alain Prost. Cette saison-là, douze victoires de Grand Prix sont à mettre au crédit du tandem.

Aux légendaires 24 Heures du Mans, les voitures de course Porsche décrochent la victoire à 16 reprises. Pour Porsche et Michelin, la dernière victoire générale au Mans date de 1998, quand Allan McNish, Laurent Aiello et Stéphane Ortelli remportent ce classique de l’endurance au volant de la Porsche GT1. Dans les années qui suivent, l’association entre Porsche et Michelin au Mans reste un duo gagnant. Dans la catégorie GT2, par exemple, la 911 GT3 RSR chaussée des pneus de course français triomphe en 2004, 2007 et 2010. En 2008, le fabricant de voitures de sport revient au Mans avec la RS Spyder ouverte et s’assure immédiatement la première place en LMP2, en association avec Michelin. L’année suivante, Porsche réitère l’exploit, et remporte en plus la victoire en compétition environnementale « Michelin Green X Challenge », qui récompense la meilleure efficacité énergétique. Un titre défendu en 2010 par la Porsche 911 GT3 RSR, de l’écurie Felbermayr-Proton, conduite par les pilotes d’usine Marc Lieb, Richard Lietz et Wolf Henzler.

Les deux partenaires ont pu faire la preuve de leur engagement en faveur d’un « sport automobile vert » grâce à un projet exceptionnel : en 2010, la 911 GT3 R Hybrid avec système de récupération d’énergie et accumulateur à volant d’inertie est l’un des grands moments des 24 Heures du Nürburgring en restant en tête de la course pendant plus de neuf heures. Par rapport à ses concurrentes à motorisation traditionnelle, cette Porsche hybride particulièrement économe pouvait compléter un tour de plus entre deux arrêts aux stands – et les pneus de compétition Michelin supportaient les kilomètres supplémentaires sans aucun problème.

Mais même sans cela, le bilan des deux marques de prestige aux 24 Heures du Nürburgring est remarquable. L’année 2000 voit pour la première fois triompher une Porsche équipée de pneus Michelin au légendaire marathon de l’Eifel : au volant de la 996 GT3 R du centre Porsche de Coblence, Bernd Mayländer, Michael Bartels, Uwe Alzen et Altfrid Heger franchissent la ligne d’arrivée en première position. En 2006, Manthey Racing prend la tête de la course et, jusqu’en 2011, l’écurie équipée de voitures Porsche remporte cinq victoires avec Michelin.

La collaboration étroite et fructueuse dans le domaine du sport automobile a aussi servi de base au développement des pneumatiques de série. Ainsi, de nombreux modèles de voitures de sport, comme la Porsche 911 GT3 et GT2, sont équipés en première monte de pneus Michelin, notamment du Pilot Super Sport ou du très performant Pilot Sport Cup+, l’un des pneus de course les plus rapides qui soit homologué pour la route. Ils bénéficient de technologies ultramodernes, comme les fibres hautes performances extrêmement résistantes TWARON pour les nappes de ceinture, qui offrent une stabilité optimale même à des vitesses élevées, ou la nouvelle technologie 2CT qui, en combinant différents matériaux pour la partie interne et externe de la bande de roulement, réunit les avantages des pneus pluie et des pneus temps sec.

Michelin