Menu
Modèles
Menu
Porsche - Actualités

Actualités

Porsche Carrera Cup France, Porsche Carrera Cup France – Saison 2017, Summary
Une saison record pour la Porsche Carrera Cup France!

18 ans, 3 mois et 10 jours… Jamais la Porsche Carrera Cup France n’avait vu un pilote aussi jeune inscrire son nom au palmarès. Julien Andlauer remporte la 31e édition de la formule monotype initiée par Porsche France. Christophe Lapierre bat un nouveau record dans le Championnat B avec un cinquième titre, Valentin Hasse-Clot est le champion Rookie et Martinet by Alméras conserve son titre Teams.

Après une première saison plus qu’encourageante, Julien Andlauer entamait une nouvelle campagne en Porsche Carrera Cup France avec de grandes ambitions. Deux pole positions, deux victoires et deux meilleurs tours lançaient parfaitement son année à Spa-Francorchamps. Mais une erreur lors des qualifications du Mans le coupait dans son élan… Il reprenait rapidement l’avantage avec une série de trois victoires à Dijon et Magny-Cours et de nouveaux succès à Barcelone et sur le Circuit Paul Ricard pour décrocher le titre de Champion à l’arrivée de l’ultime course, devant Joffrey de Narda et Florian Latorre, respectivement deuxième et troisième comme en 2016.

Julien Andlauer : « Je ne réalise pas encore que je viens de remporter la Porsche Carrera Cup France. L’an passé, j’ai pris la deuxième place des Rookies et la cinquième place du classement général avec cinq podiums. Je n’aurais jamais réussi à atteindre cet objectif sans le soutien de mes partenaires et de mon équipe. Martinet by Alméras est ma seconde famille. Dans le team, la performance et le professionnalisme sont au rendez-vous. C’est une belle aventure et j’espère qu’elle va continuer ! »

Dans le Championnat B, trois pilotes faisaient figure de favoris en début d’année. Christophe Lapierre, Nicolas Misslin et Roar Lindland furent au rendez-vous, en compagnie d’Egidio Perfetti, vainqueur à deux reprises. La dernière course devait départager Christophe Lapierre et Nicolas Misslin, mais aucun des deux n’a été en mesure de terminer sur le podium de la catégorie. Plus régulier (les trois premiers comptent trois victoires chacun), Christophe Lapierre établit un nouveau record avec cinq titres en six ans.

Christophe Lapierre : « Le scénario de la dernière course fut incroyable. J’ai cassé la transmission sur la grille de départ. J’ai regardé les deux premiers tours et je suis allé me réfugier dans ma voiture pour me calmer. Un ingénieur est venu me chercher lorsqu’il a vu Nicolas (Misslin) au ralenti. Je suis retourné dans les stands pour suivre la fin de course. Je dois féliciter Nicolas, car il était plus rapide sur ce circuit. Bravo également à Roar Lindland qui est de plus en plus rapide. Le niveau du Championnat B est très, très relevé en France. On prend beaucoup de plaisir et on se chambre souvent. Félicitations aux équipes de Porsche France et à leur engagement. La Porsche Carrera Cup France est la valeur étalon des coupes de constructeurs. »

Pour la seconde année consécutive, l’Espoir Porsche Carrera Cup France remporte la catégorie Rookies la saison suivante. Après Florian Latorre en 2016, Valentin Hasse-Clot inscrit son nom à un palmarès qui compte également quelques références comme Kévin Estre, Mathieu Jaminet, Côme Ledogar ou Jean-Karl Vernay.

Valentin Hasse-Clot : « Ce titre était le premier objectif fixé par Porsche France lors de la sélection de l’Espoir Porsche Carrera Cup France. Il fallait montrer la capacité de gagner la catégorie, tout en montant sur des podiums du classement général. Le premier podium est arrivé au Mans, avec le meilleur tour en course et j’ai même signé une première victoire à Barcelone. Je pense avoir rempli mon contrat sur le plan des résultats. J’ai progressé dans mon rythme de course pour gagner en constance. Nous avons franchi un palier à mi-saison. À Barcelone, on gagne avec une belle avance. La suite va s’articuler autour d’une seconde année en Porsche Carrera Cup France avec l’ambition de gagner le championnat et nous allons essayer d’ajouter un second programme, peut-être en Allemagne ou avec la Porsche Mobil 1 Supercup. Ce sera toujours avec le Sébastien Loeb Racing. Je suis dans une famille, j’ai créé un lien avec mon équipe et mes équipiers, ainsi qu’avec le staff de Porsche France. De cette saison, en dehors des résultats, je retiens également ces liens forts tissés dans le paddock. »

Dans le classement Teams, Martinet by Alméras s’impose pour la seconde année consécutive devant Sébastien Loeb Racing et Saintéloc.



Tous les rapports de course de la saison précédente peuvent être trouvés dans nos archives.