Menu
Modèles
Menu
Porsche - Éditorial

Éditorial

Bonheur et prospérité.

Schüttdorf, commune de Zell am See, land de Salzbourg, Autriche : c’est là que se situe le Schüttgut, la propriété de la famille Porsche et Piëch. Accrochée à flanc de montagne, la vénérable demeure de 600 ans compte deux étages et des combles en bois, juchés sur un rez-de-chaussée en pierre. Haut-lieu de la dynastie familiale, la propriété comporte également deux dépendances et une petite chapelle funéraire blanchie à la chaux. C’est ici que reposent Ferdinand Porsche et son épouse Aloisia, mais aussi leur fille Louise et son mari Anton Piëch, sans oublier bien sûr Ferry Porsche, qui fonda la marque automobile éponyme il y a 70 ans. C’est lui qui découvrit autrefois la ferme au détour d’une escapade en voiture. Le caveau familial accueille également son épouse Dorothea et son fils Ferdinand Alexander. C'est lui qui créa, avec son équipe, le modèle emblématique de la marque : la 911. « La chapelle est au cœur de la tradition familiale », déclare Wolfgang Porsche, petit-fils de Ferdinand et plus jeune fils de Ferry. Le maître des lieux, né à Stuttgart, vécut sept années au « paradis », à l’abri des fracas de la guerre, dans l’immense chalet familial niché au milieu des alpages autrichiens, avec ses trois frères, ses six cousins et une cousine. Aujourd’hui encore, il conduit les vaches une fois par an dans la vallée, pour la transhumance. S’il y a bien quelque chose à laquelle Wolfgang Porsche est viscéralement attaché, ce sont ses racines. Sans passé, point d’avenir.

Actionnaire de référence, figure de proue de la marque et centre de pouvoir au sein du groupe Porsche, le chef de famille revêt volontiers son habit d’exploitant agricole dès qu’il arrive à la montagne. Des conseils d’administration aux alpages autrichiens, l’homme cultive l’art du paradoxe. Wolfgang Porsche sait d’où il vient, sinon il ne serait pas ce qu’il est. Il puise sa force dans la tradition familiale. Les entreprises sont plurielles, mais leur identité est unique. Ce sont les hommes qui créent les mythes, et ce sont les mythes qui forgent une identité. Porsche est un mythe « qui ne mourra jamais. » Ces propos tenus par Wolfgang Porsche alors que l’entreprise traversait une période difficile résonnent aujourd’hui encore entre les murs de Zuffenhausen.

Tout ce qui est et tout ce qui advient le ramène inexorablement à ses origines. Certes, il entend faire « tout ce qui est en son pouvoir pour œuvrer au développement du groupe Volkswagen », mais sa mission première consiste à s’assurer que Porsche puisse rester « une marque forte, autonome, à nulle autre pareille » et à représenter dignement la famille. Selon lui, la mobilité individuelle « sera limitée » à l’avenir, mais « pas trop », espère-t-il. C’est avec nostalgie qu’il évoque le retrait de Porsche de la catégorie LMP, même s’il se réjouit de « l’émergence d’une ère nouvelle, avec l’arrivée en Formule E ». Il aime toutefois à rappeler que « le pilier de l’activité de l’entreprise », c’est le lien entre sport automobile et modèles de série. « La présence de Porsche en catégorie GT » témoigne de la fidélité de l'entreprise à ses principes. La catégorie GTE rassemble les voitures de course les plus rapides et les plus fascinantes issues de modèles homologués pour la route. En juin prochain, dix Porsche 911 RSR feront retentir leur boxer six cylindres sur le circuit du Mans : une participation record. Wolfgang Porsche assistera à l’événement. Il ne raterait cette épreuve pour rien au monde.

Pour lui, rester assis sur son canapé en attendant le versement de ses dividendes, c’est inconcevable. Ce n’est pas ainsi que l’on « peut être un homme heureux ». Pour lui, le bonheur serait de pouvoir mener encore longtemps les troupeaux dans les alpages du Pinzgau. Et quitte à arpenter les pâturages, autant le faire « comme il se doit ».

2017 fut l’année la plus réussie dans l’histoire de Porsche. Le 10 mai 2018, Wolfgang Porsche, Président du Conseil de surveillance de Porsche Automobil Holding SE et de Porsche AG, fêtera ses 75 ans.

Quel que soit votre point de départ, quelle que soit votre destination, notre Christophorus vous accompagne.

Christophorus – le magazine des clients Porsche

Christophorus, revue officielle destinée aux clients Porsche, fait partie des plus anciens et des plus célèbres magazines clients du monde. Depuis son lancement en 1952, chaque édition fait l’objet d’une numérotation continue.

Ce magazine, baptisé d’après le saint patron des voyageurs, propose au lecteur toutes sortes d’informations intéressantes sur les véhicules de la marque et ses technologies, agrémentées d’incursions dans les coulisses de l’entreprise.

Le magazine Christophorus paraît actuellement cinq fois par an en allemand, anglais, français, italien, espagnol, portugais, russe, chinois, mandarin taïwanais, japonais, coréen et polonais.

Une selection d’articles sera successivement publiée en ligne tous les quinze jours.

Toutes les personnes intéressées par la marque et les produits Porsche sont invitées à s’abonner à Christophorus :