Porsche - 3,4 secondes

3,4 secondes

Consommation/Émissions* Panamera Turbo S E-Hybrid: Cycle mixte (l/100 km) 2,9; Émission CO2 g/km (cycle mixte) 66; Consommation électrique en cycle mixte, en kWh/100 km 16,2.

L'anatomie de l'accélération.

Bien prendre son souffle. Appuyer sur la pédale d'accélérateur. Être collé au fond du siège. Sentir des fourmillements dans l'estomac. Ou, pour faire bref : passage de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes. Dans une berline de luxe. Dans une voiture de sport à quatre sièges. Dans la nouvelle Panamera Turbo S E-Hybrid. Un moment intense, exigeant de technique, qui défile si vite. Un moment qui ne fait pas monter uniquement l'adrénaline du conducteur dans les tours. Chaque composant, chaque fonction de ce véhicule hybride hautes performances atteint son plein rendement en l'espace d'un instant. Nous levons le voile sur ce que l'on ne fait qu'entrevoir assis derrière le volant.

Un tarmac de nuit. La nouvelle Panamera Turbo S E-Hybrid. La Panamera la plus puissante jamais créée. Il n'en faut pas plus pour présenter une grande œuvre d'ingénierie. Une présentation qui se déroule surtout au cœur même du véhicule. En très peu de temps. Impressionnant pour une berline. Et quasiment insaisissable d'un point de vue humain. On tourne la clé et la nouvelle Panamera Turbo S E-Hybrid démarre en mode E-Power. Silence prometteur. En une fraction de seconde, les différents calculateurs communiquent entre eux pour vérifier que les fonctions et le véhicule sont opérationnels. « Ready » s'allume en vert sur l'écran du combiné d’instruments. Tout est prêt.

On actionne maintenant le commutateur de mode sur SPORT PLUS. Ceci a pour effet de démarrer le moteur V8 biturbo de 4,0 litres qui se manifeste par un profond murmure.

[+]

Seul le mode SPORT PLUS permet d'activer le Launch Control. Une fonction qui permet une accélération maximale départ arrêté. Un véritable départ de compétition. Et ce sur toutes les Porsche équipées du pack Sport Chrono. Facile à activer et pouvant être reproduit plusieurs fois par jour. Cette fonction a été contrôlée à maintes reprises lors de son développement. Le pied gauche appuie sur le frein. Avec le servofrein, le système dispose d'une pression d'env. 20 à 30 bars. Cela correspond à un freinage ordinaire. L'action exercée par le pied gauche laisse néanmoins présager l'extraordinaire. Et c'est là que cela devient palpitant : alors que le pied gauche exerce toujours une pression sur le frein, le pied droit vient écraser la pédale d'accélérateur. À fond. Plein gaz. Avec cette interaction, tous les systèmes détectent en quelques millisecondes que la fonction de départ automatisé Launch Control doit être activée. Qu'un démarrage de compétition s'annonce. Et ils s'y préparent.

[+]

Le moteur V8 biturbo s'apprête à fournir la puissance maximale. Il monte à 5 000 tours par minute et commence à trembler. Toutes ses forces sont à l'affût. Un véritable tour de force pour arriver à maintenir constant ce haut régime et toute son énergie, véhicule arrêté. Pendant ce temps, le moteur sollicite la pression de suralimentation et l'amène vers le conduit d'admission. Ainsi, au relâchement, elle remplira entièrement les cylindres pour fournir la pleine puissance en une fraction de seconde. Dans cette même fraction de seconde, la boîte appuie déjà sur le plateau d'embrayage. Les deux moteurs, le moteur électrique et le moteur thermique, opposent leur couple à l'embrayage. La Panamera Turbo S E-Hybrid est alors prête à faire feu dès que le frein sera relâché. Plus vite que l'accélération gravitationnelle.

Mais pour l'instant la sportive est encore immobile. Le pied gauche sur le frein. Les deux mains fermement en prise sur le volant. Le châssis sur le qui-vive. La batterie lithium-ion de 14 kWh se tient prête à livrer toute son énergie. Les systèmes de refroidissement sont prêts à offrir un refroidissement maximal.

L'embrayage hang-on de la transmission intégrale ainsi que le blocage du différentiel arrière à régulation électronique du Porsche Torque Vectoring Plus se positionnent sur la sollicitation maximale. Assurant ainsi la motricité optimale sur les quatre roues pour précipiter à la perfection la force des deux moteurs sur l'asphalte.

« Launch Control activé ». Il ne s'est pas encore écoulé une seconde depuis le moment où la pédale d'accélérateur a été enfoncée, que la fonction de départ automatisé Launch Control est déjà activée et que tous les systèmes sont prêts. La Panamera Turbo S E-Hybrid attend en murmurant sur le tarmac. Devant elle, la ligne droite. Le moteur thermique tourne à 5 000 tours par minute. Tout comme le moteur électrique. Tous les systèmes sont prêts. Puis le frein est relâché.

[+]

Le moteur électrique fournit immédiatement tout son couple, entraînant le véhicule vers l'avant. Il prend le relais le temps que le moteur thermique atteigne le couple maximal. Moins de 200 millisecondes. Les deux moteurs s'opposent à l'embrayage. Tout occupés qu'ils sont à transmettre leur puissance au reste de la chaîne cinématique puis à la chaussée par l'intermédiaire des roues. L'embrayage tente d'exercer une pression sur les deux moteurs. Pour que les roues ne tournent pas au démarrage, l'embrayage régule le couple pour obtenir le patinage idéal.

Il faut atteindre un patinage de 15 à 20 % pour que la traction des pneumatiques soit optimale. Pas facile à réaliser : la boîte de vitesses Porsche Doppelkupplung (PDK) à 8 rapports, le Porsche Stability Management, le Porsche Active Suspension Management et le Porsche Torque Vectoring doivent réguler ensemble, en concertation permanente, le processus de démarrage. Avec la fonction de départ automatisé Launch Control, les systèmes et le véhicule s'adaptent à la route. Détectent le type d'asphalte. Évaluent le niveau d'adhérence. Et s'y adaptent. C'est l'œuvre d'une ingénierie extrême que la fonction de départ automatisé Launch Control met en application en quelques centièmes de seconde.

Le moteur électrique et le moteur thermique évacuent maintenant jusqu'à épuisement leurs forces combinées. Un couple moteur commun de 850 newtons-mètres. 680 chevaux-vapeur. Une puissance absolue. En première, on tombe vite en limite de régime. Jusqu'à 6 800 tours.

[+]

Puis on passe la seconde. La nouvelle boîte de vitesses Porsche Doppelkupplung (PDK) à 8 rapports se charge d'une dynamique digne de ce nom. Tandis que l'embrayage du premier rapport se ferme et que l'aiguille du compte-tours grimpe sans cesse en direction de la plage limite, le deuxième rapport est déjà engagé sur le second embrayage. Il y a chevauchement : la pression qui chute sur le premier plateau d'embrayage passe, sans restriction, sur le second plateau d'embrayage. Comme pour une course de relais.

Pendant ce temps, le véhicule sprinte toujours. Irrésistiblement vers 6 800 tours. Mais le moteur ignore la plage limite, il fait confiance à la boîte de vitesses. Il reste avec un couple maximal, ce qu'il ne ferait pas en temps normal. Il sait que la boîte, avec la fonction de départ automatisé Launch Control, va le faire baisser au régime cible du deuxième rapport, à 5 000 tours. Il aspire de l'air. Il rejette de l'air. Le moteur électrique fournit également tout son couple. L'embrayage, quant à lui, fournit toute sa force. Et réussit à se fermer. 400 millisecondes et le régime redescend. Résultat : pas de rupture de couple. Pas de perte de vitesse. Au contraire, le véhicule réalise une accélération de 0,5 g supplémentaire.

Le moteur thermique et le moteur électrique fonctionnent tous deux constamment à plein régime. Ils veulent trouver le couple optimal. Ils œuvrent en parfaite synergie. Tantôt la charge de travail incombe au moteur thermique, tantôt au moteur électrique. Pendant l'ensemble du processus d'accélération, les deux moteurs travaillent à pleine puissance. En permanence. Y compris pendant le passage des rapports. Contraint à la performance optimale par la PDK.

Le compteur de vitesse affiche 85 km/h. Puis augmentation de régime pour le passage au troisième rapport. Juste avant la limite de régime. À un cheveu près des 6 800 tours. La Panamera Turbo S E-Hybrid est encore propulsée vers l'avant. Le passage de rapport prend fin juste avant de franchir les 100 km/h. 52 mètres depuis la ligne de départ.

[+]

Un moment formidable. Et parce que tout ça est allé un peu vite, voici un aperçu des caractéristiques essentielles de notre protagoniste :

Puissance maximale du système : 680 ch (500 kW)
Moteur V8 biturbo de 4,0 l : 550 ch (404 kW)
Moteur électrique : 136 ch (100 kW)
De 0 à 100 km/h : 3,4 secondes
Vitesse maximale : 310 km/h

E-Performance "Evolution"
Evolution
Porsche Porsche E-Performance
Porsche E-Performance
Porsche Le secret est dans le mélange : l'histoire d'une réussite
Le secret est dans le mélange : l'histoire d'une réussite
Porsche Une performance électrisante
Une performance électrisante

Consommation/Émissions

Panamera E-Hybrid Modèles
3,3 – 2,6
l/100 km
76 – 60
g/km
18,1 – 16,0
kwh/100 km
Porsche Centre Knokke

Geeraerd PCK bvba
Managing Director : Hugues Geeraerd
Natiënlaan 144 a
B-8300 Knokke-Heist

Téléphone: +32 (0) 50 / 631 911
Téléfax: +32 (0) 50 / 890 991
E-Mail: info@pck.porsche.be