HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Actualités

Race report

Porsche Carrera Cup France, La Porsche Matmut Carrera Cup a rejoint Pau et son exceptionnel tracé urbain pour le deuxième meeting de la saison 2012. Sébastien Loeb, venu faire une « pige » pour la première fois au sein de sa propre équipe, le Sébastien Loeb Racing, s’est offert deux fantastiques victoires (accompagnées des deux poles) ! Il devance un de « ses » pilotes, Jean Karl Vernay lui-même suivi de près par son adversaire direct, Côme Ledogar (Pro GT by Almeras), toujours leader du classement général. Chez les B, le double poleman Ange Barde (Ange Barde Racing) signe son première succès mais n’a pas réussi à contrecarrer les plans de son adversaire direct, Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) qui s’impose sur la première course et reste aux commandes parmi les Gentlemen Drivers., Race report
Impérial Sébastien Loeb !
Course 1 – 40’

Le Grand Prix de Pau demeure un rendez-vous haut en couleur du sport automobile français et la présence de Sébastien Loeb dans les rangs Porsche Matmut Carrera Cup donne encore plus de relief à cette fête. Une présence plus que remarquée et appréciée du public venu nombreux malgré une météo parfois assez incertaine.

Lors des essais libres, puis en qualifications, Sébastien Loeb confirme ses ambitions et signe la pole sur un tracé palois qu’il découvre. Dans son sillage et évoluant au sein du Sébastien Loeb Racing, Jean Karl Vernay, collé aux basques de son ainé s’adjuge la place de dauphin. Premier triplé de la saison pour l’équipe de l’octuple Champion du Monde des Rallyes puisque Vincent Beltoise complète le trio de tête sur la grille de départ de cette première course, sous l’oeil attentif du parrain des « Jeunes Talents Matmut », Patrick Pilet. Le pilote officiel Porsche, vainqueur de la Porsche Matmut Carrera Cup en 2007, peu avare de conseils envers ses protégés a suivi avec attention leur progression tout au long du meeting.
Dans la catégorie Gentlemen Drivers (pilotes B), Ange Barde se montre le plus rapide et tient Christophe Lapierre, son principal challenger, à distance malgré une belle frayeur lors du dernier tour en allant tutoyer le muret au niveau du pont Oscar.

A l’heure de la première course, disputée en nocturne sur 40’, la tension monte. La meute est lâchée, plein phares pour une épreuve hors normes. Sébastien Loeb conserve l’avantage et se positionne en tête au virage de la Gare suivi comme son ombre par ses « équipiers », Jean Karl Vernay et Vincent Beltoise. Côme Ledogar, Gaël Castelli (Castelli Racing Team) et Julien Briché (JSB Compétition) se placent en embuscade. Premiers à partir à la faute Sacha Bottemanne et Ange Barde, qui se retrouvent en fin de peloton mais aussi Roland Bervillé (Pro GT by Almeras), victime d’un contact. Il doit renoncer, jante cassée.

Alors qu’au fil des tours les leaders s’échappent, les duels s’organisent au coeur du peloton. Julien Briché inflige une grosse pression à Gaël Castelli pour le gain de la 5ème place tandis que Côme Ledogar convoite la 3ème position et revient au contact de Vincent Beltoise. Ce marquage finit par payer et à la mi-course, Vincent Beltoise file tout droit suite à un blocage de boîte. La voie est libre pour ses poursuivants, qui le relèguent au 6e rang, à quelques 10 secondes. Il est désormais sous la menace de Sylvain Noël.

Les leaders, Sébastien Loeb et Jean Karl Vernay, maintiennent un rythme soutenu et la bagarre pour la 3ème place devient très virile. Ils sont trois à se battre pour le podium. Côme Ledogar, Gaël Castelli et Julien Briché ne se lâchent pas et enchainent les passages dans un mouchoir de poche. Julien Briché en profite d’ailleurs pour signer le meilleur tour en course. Au baisser du damier, les positions sont inchangées, Sébastien Loeb s’offre son premier succès en Porsche Matmut Carrera Cup et du même coup, le premier à sa propre équipe. Jean Karl Vernay complète le doublé pour le Sébastien Loeb Racing devant un solide et imperturbable Côme Ledogar qui conserve ainsi la tête provisoire du championnat.

Chez les B, grande animation dès le début de course avec les mésaventures de Ange Barde, Roland Bervillé et Didier Moureu (Nourry Compétition), le régional de l’étape, contraint de repasser par la case stands après un contact. Au fil des tours, la riposte s’organise autour de Christophe Lapierre, désormais en tête de la catégorie devant Bruno Strazzer (Racing Technology). Eric Dermont (Pro GT by Almeras), Tony Samon (Racing Technology) et Ange Barde, revenus en force, sont à l’attaque pour le gain de quelques places. Finalement, Ange Barde aura le dernier mot alors que Tony Samon est contraint à l’abandon, radiateur cassé. Au terme d’un ultime passage rempli d’intensité, Christophe Lapierre empoche son troisième succès consécutif devant le régulier Bruno Strazzer et le « rescapé » Ange Barde. Le pilote du Sébastien Loeb Racing consolide sa place de leader en championnat B.

Course 2 – 20’

Le lendemain, c’est sous le soleil que les Porsche 911 GT3 Cup explorent la cité paloise pour la course « sprint » (20’). Sur la première ligne de la grille de départ, on prend les mêmes et on recommence. A nouveau poleman, Sébastien Loeb retrouve à ses côtés Jean Karl Vernay mais cette fois, Côme Ledogar et Sacha Bottemanne se partagent la deuxième ligne. Chez les B, Ange Barde et Christophe Lapierre se préparent à un nouveau duel.

Aux feux verts, le passage du virage de la Gare se fait sans encombre. Scénario identique à celui de la veille, Sébastien Loeb s’échappe et prend très vite quelques longueurs d’avance. Jean Karl Vernay lui emboite le pas suivi par Ledogar, Bottemanne, Beltoise, Briché et Castelli.

Un peu fougueux et décidé à effacer sa déception de la veille, Sacha Bottemanne écope d’un drive through pour départ anticipé. Mais après avoir exécuté sa sanction, le Jeune Talent Matmut se voit à nouveau pénalisé pour vitesse excessive dans les stands et plonge dans les profondeurs du classement. Aux avant-postes, alors que Sébastien Loeb imprime le rythme, Côme Ledogar reste au contact de Jean Karl Vernay. Le pilote Pro GT by Almeras augmente la cadence, signe le meilleur tour en course mais ne tarde pas à modérer ses ardeurs après une trajectoire un peu large. Raisonnablement, Côme se contente d’un nouveau podium et de précieux points pour conserver la tête du championnat devant Jean Karl Vernay, qui prend une nouvelle fois la deuxième place de la course derrière l’inaccessible Sébastien Loeb. Au coeur du peloton, la bataille pour la 5ème place est assez musclée mais Sylvain Noël parvient à résister à Julien Briché et Gaël Castelli jusqu’au damier, Vincent Beltoise devançant ce petit train pour finir au pied du podium.

Chez les B, Ange Barde tient à distance Christophe Lapierre, Tony Samon et Roland Bervillé et obtient sa première victoire de la saison avec son numéro fétiche, le 888 (symbole de chance en Chine). Le classement des « Gentlemen Drivers » est toujours sous le contrôle de Christophe Lapierre qui voit échapper sa neuvième victoire consécutive.

Prochaine étape de la Porsche Matmut Carrera Cup, les 23 et 24 juin sur le circuit du Val de Vienne.

REACTIONS

Sébastien Loeb (Sébastien Loeb Racing), vainqueur des courses 1 et 2:
« Ce week-end est 100% positif. Je suis très heureux d’avoir apporté la première victoire à l’équipe. De toute façon, ils n’auraient pas eu besoin de moi car Jean Karl aurait gagné, mais c’est quelque chose de marquant quand on roule dans sa propre écurie. Cela restera un bon souvenir. Ces résultats montrent que les voitures du team sont performantes et, en tant que jeune équipe, c’est un point très important. Je pourrai difficilement ne pas être satisfait du déroulé du week-end ! »

Jean Karl Vernay (Sébastien Loeb Racing), 2ème courses 1 et 2:
« C’est super ! Ces résultats me donnent vraiment confiance pour la suite de la saison. Je sais que j’ai encore de la marge de progression. Je dois à nouveau prouver à chaque course de quoi je suis capable. Je suis super motivé et l’équipe fait un travail remarquable. Fêter la victoire avec Sébastien tout en roulant dans son équipe, c’est un grand moment et une belle opportunité de partager de tels moments. »

Côme Ledogar (Pro GT by Almeras), 3ème courses 1 et 2 – Leader du Championnat:
« Je suis très heureux car nous avons fait du bon travail tout au long du week-end. L’équipe m’a donné une excellente voiture. J’ai fait de mon mieux en qualifs et en course et cela paye en pensant au championnat car nous prenons de gros points. Ma connaissance du circuit a certainement été un plus. La bagarre est vraiment lancée pour le titre. »

Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing), vainqueur B course 1 – Leader des « B »:
« Une première et une deuxième place dans une ambiance extraordinaire avec une super équipe et sur un circuit magnifique, je suis satisfait de ce week-end. Seule petite frustration…que ma série de victoires successives soit interrompue. J’essayerai de reprendre cette dynamique à partir du Val de Vienne ! »

Ange Barde (Ange Barde Racing), vainqueur B course 2:
« A Pau, tout était un peu « compliqué »… Je tiens à souligner le travail colossal du team pour remettre la voiture en état après mes péripéties lors des qualifs. Cette victoire me fait très plaisir mais la réussite revient à l’équipe. Un bon pilote sur une mauvaise voiture ne pourra rien faire alors qu’un « mauvais » pilote avec une bonne voiture pourra toujours s’en sortir ! »

CLASSEMENTS

Classement Course 1:
1. S. Loeb (A) Sébastien Loeb Racing 30 tours en 40:21.783 – 2. J.K. Vernay (A) Sébastien Loeb Racing + 1.367 – 3. C. Ledogar (A) Pro GT by Almeras + 3.448 – 4. G. Castelli (A) Castelli Racing Team + 4.020 – 5. J. Briché (A) JSB Compétition + 4.493 – 6. V. Beltoise (A) Sébastien Loeb Racing + 32.492 – 7. S. Noël (A) Racing Technology + 32.855 – 8. L. Martins (A) Nourry Compétition + 33.353 – 9. R. Monti (A) Pro GT by Almeras + 44.295 – 10. C. Lapierre (B) Sébastien Loeb Racing + 57.714 – 11. B. Strazzer (B) Racing Technology + 1:21.025 – 12. A. Barde (B) Ange Barde Racing + 1 tour
Meilleur Tour : J. Briché (A) en 1:19.685 (124 km/h)

Classement Course 2:
1. S. Loeb (A) Sébastien Loeb Racing, 15 tours en 20:00.765 – 2. J.K. Vernay (A) Sébastien Loeb Racing + 2.309 – 3. C. Ledogar (A) Pro GT by Almeras + 6.577 – 4. V. Beltoise (A) Sébastien Loeb Racing + 10.694 – 5. S. Noël (A) Racing Technology + 13.455 – 6. J. Briché (A) JSB Compétition + 13.661 – 7. G. Castelli (A) Castelli Racing Team + 14.024 – 8. L. Martins (A) Nourry Compétition + 17.436 – 9. A. Barde (B) Ange Barde Racing + 24.096 – 10. R. Monti (A) Pro GT by Almeras + 24.527
Meilleur Tour : C. Ledogar (A) en 1.19.200 (125,5 km/h)

Classement général après Pau:
1. C. Ledogar (J) Pro GT by Almeras 68 pts – 2. Jean Karl Vernay (J) Sébastien Loeb Racing 61 pts – 3. J. Briché (A) JSB Compétition 55 pts…

Classement « B »:
1. C. Lapierre (Sébastien Loeb Racing) 80 pts – 2. A. Barde (Ange Barde Racing) 74 pts – 3. B. Strazzer (Racing Technology) 50 pts…



Tous les rapports de course de la saison précédente peuvent être trouvés dans nos archives.