HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Actualités

Race report

Porsche Carrera Cup France, La Porsche Carrera Cup France 2013 a sacré ce week-end ses premiers vainqueurs sur le circuit Bugatti du Mans. Côme Ledogar (Sébastien Loeb Racing), vice-champion 2012 et Lonni Martins (Racing Technology) inaugurent le palmarès de la saison. Avec une deuxième place suivie d’une victoire, Lonni Martins s’empare de la tête du championnat devant Jim Pla (Nourry Compétition) et Sacha Bottemanne (Sébastien Loeb Racing). Les «Jeunes Talents» tiennent toutes leurs promesses et le millésime 2013 s’annonce encore plus relevé et toujours aussi disputé. Dans la catégorie Gentlemen Drivers, le champion en titre, Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) a ouvert les scores suivi le lendemain d’un rookie sur le championnat, l’Ukrainien Oleksander Gaidai (Tsunami RT). Les jeux sont serrés mais Christophe Lapierre prend les commandes du classement gentlemen devant le pilote ukrainien et Christian Bottemanne (Sébastien Loeb Racing), auteur de deux podiums. L’équipe Racing Technology, sous la houlette de son « nouveau » Team Manager, Sylvain Noël, marque de gros points et réussit en beauté son entrée dans l’arène., Race report
Côme Ledogar et Lonni Martins, premiers vainqueurs de la Porsche Carrera Cup France 2013
Qualifications : Racing Technology truste les premières lignes

Samedi matin, les deux séances qualificatives s’enchainent sur un rythme soutenu. Parmi les douze « Jeunes Talents », Jim Pla (Nourry Compétition), crédité du meilleur temps devant Vincent Beltoise (Racing Technology) et un autre rookie, Benjamin Lariche (Racing Technology), devient le premier poleman de la saison.
Quelques minutes plus tard, Lonni Martins prend sa revanche sur la deuxième séance et se montre le plus rapide devant Vincent Beltoise qui s’installe pour la seconde fois sur la première ligne de la grille de départ. Maxime Jousse(Sébastien Loeb Racing) et Benjamin Lariche se partagent la deuxième ligne devant Côme Ledogar et Jim Pla.
Chez les Gentlemen, le Champion en titre, Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) décroche d’un souffle la première pole devant Tony Samon (Racing Technology) et Christian Bottemanne (Sébastien Loeb Racing). Piqué au vif, Tony Samon réagit lors de la deuxième séance et s’impose devant Philippe Colançon (Box) et Philippe Arrobio (Nourry Compétition).

Course 1 : Côme Ledogar (Sébastien Loeb Racing) donne le ton

La Porsche Carrera Cup France 2013 débute avec une course de 40’ en semi-nocturne sur le mythique circuit du Mans. La piste est humide et le ciel menaçant mais le peloton des Porsche 911 GT3 Cup est fin prêt à en découdre.

Le départ est lancé et au passage des feux au vert, les chevaux sont lâchés. En pole, Jim Pla rate son envol, tout comme Vincent Beltoise, positionné à ses côtés sur la première ligne. Lonni Martins se montre quant à lui très opportuniste et vire en tête à la courbe Dunlop, suivi de Côme Ledogar, Jim Pla et Maxime Jousse. Les débats sont animés et l’on joue des portières. Sacha Bottemanne (Sébastien Loeb Racing) en fait les frais et se retrouve en queue de peloton, alors que Benjamin Lariche devra renoncer quelques tours plus tard. Andrea Barlesi (Nourry Compétition) tire son épingle du jeu et évite tout contact. Malheureusement, au passage du Chemin aux Boeufs, Vincent Beltoise bloque ses roues au freinage et sort de la trajectoire idéale. Quelques concurrents parviennent à esquiver la N°7 en perdition mais Paul Loup Chatin (Tsunami RT) ne peut éviter le contact. Le choc est très rude et
provoque l’abandon des deux voitures alors que le safety-car fait son entrée en piste.

Après cinq tours derrière la voiture de sécurité, les débats peuvent reprendre. Lonni Martins mène le bal sur un train d’enfer devant Côme Ledogar alors que Gaël Castelli (CRT by A-Style), très incisif, met la pression sur Jim Pla pour la 3ème place.
Maxime Jousse ne tarde pas à se joindre à la lutte et ce match à trois s’organise pour offrir un spectacle de haut vol. A micourse, l’étau se resserre en tête de course. Côme Ledogar, revenu au fil des tours dans les échappements du leader, place une attaque gagnante et s’installe aux commandes alors Jim Pla finit par céder aux assauts répétés de ses adversaires et se fait passer par Maxime Jousse et Gaël Castelli. Le pilote du Sébastien Loeb Racing s’empare de la tant convoitée troisième position.

Si le Vice-Champion 2012 met peu à peu de la distance sur son poursuivant, Lonni Martins se retrouve dans les derniers tours sous la menace d’un Maxime Jousse survolté alors que la pluie fait apparition et vient un peu plus brouiller les cartes. Côme Ledogar franchit la ligne d’arrivée en vainqueur et Lonni Martins sauve in extremis sa deuxième place devant Maxime Jousse. Gaël Castelli échoue au pied du podium devant Jim Pla. Belle performance à mettre au crédit de Sacha Bottemanne, 17ème au restart et qui passe le damier en 7ème position juste devant Romain Monti (Pro GT by Almeras) auteur d’une belle course.

Du côté des Gentlemen, beaucoup d’animation également. Dès le premier tour, Christophe Lapierre évite tous les écueils et passe de la 12ème à la 6ème place. Le Champion 2012 contrôle ses adversaires et se préserve de toute attaque notamment de la part d’Oleksander Gaidai (Tsunami RT), lui-même aux prises avec Christian Bottemanne. Si le leader ne semble pas menacé, les places sur le podium ne tardent pas à faire l’objet de toutes les convoitises. Christian Bottemanne inflige une belle pression au pilote ukrainien qui finalement part à la faute et dégringole au classement. Philippe Colançon, provisoirement sur la troisième marche du podium, voit débouler dans ses rétroviseurs Eric Trouillet (Graff Racing) auteur d’une belle remontée. Sur sa lancée, la N°29 ne fait pas de détail et passe tour à tour Philippe Colançon et Christian Bottemanne. Le premier podium de la saison est ainsi scellé. Christophe Lapierre décroche une nouvelle victoire devant deux nouveaux venus sur la discipline, Eric Trouillet et Christian Bottemanne. Grosse déception en revanche pour Tony Samon qui en tentant un pari osé, partir en pneus slicks, a hypothéqué ses chances de marquer de gros points.

Course 2 : Racing Technology signe son premier doublé

La deuxième course de ce premier meeting de la saison est un sprint de 20’ mais contrairement à la veille, le soleil est bien présent et la piste est sèche. Malgré le sévère accrochage de la veille entre Vincent Beltoise et Paul Loup Chatin, le plateau qui se présente sur la grille de départ est au complet. Coup de chapeau aux mécaniciens des deux équipes qui n’ont pas ménagé leurs efforts durant la nuit.

A l’extinction des feux, le poleman, Lonni Martins ne se laisse pas surprendre et prend le meilleur envol, suivi de son équipier Vincent Beltoise. Côme Ledogar, motivé après sa victoire de la veille, réussit à s’extirper de la meute pour se caler à la hauteur de Vincent Beltoise, suivi de près par Maxime Jousse. Mais au virage de la Chapelle, les deux équipiers du Sébastien Loeb Racing s’accrochent et tirent tout droit. Le passage par les stands est inévitable et tout espoir de podium s’efface définitivement. Troisième pilote A du Sébastien Loeb Racing, Sacha Bottemanne, réussit quant à lui à éviter ces pièges et se retrouve en 3ème position marqué de près par Jim Pla. Dans le peloton, les explications sont animées et les rangs s’éclaircissent. Andrea Barlesi et Romain Monti se touchent et terminent cette deuxième course sans avoir bouclé le premier tour.

Alors que les deux leaders prennent le large, une belle empoignade s’engage pour la troisième place entre Sacha Bottemanne et Jim Pla puis entre Paul Loup Chatin et Benjamin Lariche pour la 5ème place. Paul Loup Chatin ne résiste pas longtemps à Benjamin Lariche qui vient se mêler aux débats pour la troisième marche du podium. Ce trio de choc ne se lâchera pas jusqu’au damier mais toutes les tentatives de dépassement seront avortées et Sacha Bottemanne conserve l’avantage. Lonni Martins décroche sa toute première victoire devant son équipier Vincent Beltoise alors que Sacha Bottemanne monte sur la troisième marche du podium.

Chez les Gentlemen, Tony Samon, qui s’est élancé en pole, résiste à Oleksander Gaidai jusqu’au 8ème tour mais doit finalement s’incliner devant l’Ukrainien qui décroche sa première victoire en championnat pour sa première saison de Porsche Carrera Cup France. Christian Bottemanne complète une nouvelle fois le podium alors que Christophe Lapierre, victime d’une perte de puissance de son moteur, recule au classement final.

Ce premier week-end de course très animé s’achève sur une promesse, celle d’un championnat disputé où les vainqueurs devraient se succéder tant en championnat A qu’en B. La prochaine épreuve, sur le circuit urbain de Pau, les 19 et 20 mai, laisse présager de beaux moments de sport.

Réactions

Côme Ledogar (Sébastien Loeb Racing) – Vainqueur Course 1
« Le week-end n’a pas été facile. Les qualifications n’étaient pas excellentes mais l’équipe a beaucoup travaillé pour me donner une super voiture. J’apprécie d’autant plus cette victoire qu’il a fallu aller la chercher. La fin de week-end est moins bonne mais je me concentre déjà sur Pau. »

Lonni Martins (Racing Technology) – Vainqueur Course 2 et 2ème Course 1
« J’ai vécu un superbe week-end et je tiens avant tout à remercier l’équipe pour tout le travail accompli. Merci à Sylvain pour ses précieux conseils qui ont su me conduire à la victoire. Merci aussi à Patrick Pilet, le parrain des Jeunes Talents qui nous épaule dans cet apprentissage. C’est ma première victoire en Porsche Carrera Cup et j’en suis très fier. Je prends aujourd’hui la tête du championnat mais la saison ne fait que commencer. »

Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) – Vainqueur B – Course 1
« Je prends toujours autant de plaisir au volant et débuter la saison par une victoire est très satisfaisant, d’autant plus que je me classe à la 6ème place du général de la première course en me battant avec les A. Aujourd’hui, ce fut moins bien mais le week-end demeure quand même une belle entrée en matière. »

Oleksander Gaidai (Tsunami RT) – Vainqueur B – Course 2
« Je suis très heureux de ce résultat pour ma première course sur le championnat français. Je ne connaissais pas du tout ce circuit et je n’ai pas pu faire de tests avant le début de saison. Cette année, nous sommes là pour apprendre, le titre est un objectif et si cela était possible, j’aimerais aussi me rapprocher du podium général. »

Sylvain Noël – Team Manager Racing Technology
« C’est finalement très stressant d’être de l’autre côté du muret, bien plus que d’être dans la voiture… Je suis satisfait de ce week-end car nous avons un peu tout vécu ! Des qualifications enthousiasmantes, la première course, qui malgré la deuxième place de Lonni, nous a fait beaucoup de mal avec l’accrochage de Vincent. Puis un travail de fou avec les mécaniciens cette nuit pour être au départ avec les deux voitures sur la première ligne. Avec ce doublé, la belle place de Benjamin Lariche et la deuxième de Tony Samon, l’équipe a rempli ses objectifs. Nous avons travaillé comme des fous mais nous sommes payés en retour. »



Tous les rapports de course de la saison précédente peuvent être trouvés dans nos archives.