HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Actualités

Race report

Porsche Carrera Cup France, Cette cinquième manche de la Porsche Matmut Carrera Cup en terre espagnole a vu un renversement de situation au championnat avec un changement de leader. Fort de deux victoires absolues, Jean Karl Vernay (Sébastien Loeb Racing) s’installe en tête et dispose désormais de 9 points d’avance sur Côme Ledogar (Pro-GT by Almeras). Victime de problèmes mécaniques, Gaël Castelli (Castelli Racing Team) doit céder la troisième place provisoire à Vincent Beltoise (Sébastien Loeb Racing) auteur d’un superbe podium sur la première épreuve. Les Jeunes Talents Matmut ont réaffirmé tout leur potentiel en plaçant encore un peu plus haut le niveau de performance. De bon augure à quelques semaines de la désignation du candidat qui participera à la sélection mise en place par Porsche Motorsport en prévision d’une participation à la saison 2013 de la Porsche Mobil 1 Supercup. Le championnat B a, quant à lui, trouvé son « Gentleman Driver 2012 » avec le sacre anticipé de Christophe Lapierre, leader de la catégorie depuis le début de saison. Deux nouvelles victoires au compteur et un premier titre à mettre au crédit du Sébastien Loeb Racing. Chèrement disputée, la place de dauphin revient provisoirement à Bruno Strazzer (Racing Technology). L’ultime rendez-vous sur le Circuit Paul Ricard devrait se placer sous le signe du suspense avec l’attribution du titre final., Race report
Jean-Karl Vernay, le conquérant de Navarra ! Christophe Lapierre sacré « Gentleman » 2012…
Course 1 (20’) : Nouveau doublé et premier titre pour le Sébastien Loeb Racing.

Dès les essais libres, le Sébastien Loeb Racing donne le ton en signant les meilleurs chronos. Une tendance très vite confirmée par la première séance qualificative où l’on assiste à un triplé de l’équipe emmené par Jean Karl Vernay, qui signe la pole devant ses équipiers, Vincent Beltoise et Sacha Bottemanne. A noter la jolie performance de Romain Monti (Pro GT by Almeras) qui s’installe sur la deuxième ligne (4ème) devant le leader du championnat, Côme Ledogar. Chez les Gentlemen, une nouvelle fois, Christophe Lapierre se révèle le plus rapide et décroche la pole devant Bruno Strazzer et Eric Dermont (Pro GT by Almeras). Bien qu’en quête de précieux points, Tony Samon, occupant la place de dauphin au classement du Championnat B, se montre un peu en retrait.
Le coup d’envoi de la première course du meeting, un sprint de 20 minutes, est donné sous une chaleur étouffante alors que le thermomètre indique 32°C. Le départ se déroule sans encombre et instantanément, le poleman prend le commandement devant ses deux équipiers alors que Côme Ledogar, au détriment d’une trajectoire un peu large, bascule au 7ème rang.
Chez les B, si Christophe Lapierre et Bruno Strazzer conservent leur position respective, Tony Samon réussit parfaitement son envol et au terme du premier passage a déjà repris deux places (3ème). Malheureusement, son radiateur rendra l’âme un tour plus tard, consécutivement à une légère touchette, laissant le champ libre à Christian Jaquillard (Nourry Compétition) et Jean Glorieux (Speed Lover).
Aux avant-postes le rythme est soutenu. Le trio du Sébastien Loeb Racing imprime un train d’enfer alors que Romain Monti, toujours 4ème, ne se laisse pas décrocher. Mais au quatrième tour, coup de théâtre, Sacha Bottemanne voit ses indicateurs de température s’affoler et s’immobilise en bord de piste. Un incident qui fait les affaires de Romain Monti qui se retrouve candidat au podium tout en tenant la dragée haute à ses poursuivants, Sylvain Noël (Racing Technology) et Lonni Martins (Nourry Compétition). Relégué au 7ème rang, Côme Ledogar place plusieurs attaques sur Gaël Castelli qui lui même a placé Lonni Martins dans sa ligne de mire. La bagarre pour la 5ème place s’intensifie.
Alors que Jean Karl Vernay a pris le large avec plus de 3 secondes d’avance sur Vincent Beltoise, de grosses gouttes de pluie font leur apparition sur une partie du tracé. Une situation délicate car les conditions de piste se font incertaines obligeant les pilotes à maitriser avec finesse les 450 ch de leur Porsche 911 GT3 Cup. Au même moment, Gaël Castelli connaît des ennuis mécaniques mais poursuit quand même sa lutte avec Côme Ledogar avant de devoir renoncer. A deux tours du damier, Romain Monti s’offre une belle chaleur en glissant sur un vibreur et rétrograde de quatre positions. Le pilote du Pro GT voit ses espoirs de podium s’envoler alors que Sylvain Noël hérite de la 3ème marche provisoire devant Lonni Martins et Côme Ledogar, bien décidés à saisir leur chance. La fin de course est passionnante et les passes d’armes, entre ces trois pilotes, de haut vol. Finalement, Lonni Martins parvient à tirer son épingle du jeu et complète le trio de tête derrière le doublé du Sébastien Loeb Racing. Jean-Karl Vernay signe un magnifique hat-trick (pole, meilleur tour et victoire) devant Vincent Beltoise et revient à seulement un point de Côme Ledogar, toujours en tête du championnat. Autant dire que tout est à refaire…
Chez les Gentlemen, Christophe Lapierre signe son 8ème succès de la saison et coiffe ainsi la couronne 2012 du championnat B. Il offre au Sébastien Loeb Racing son premier titre. Bruno Strazzer et Christian Jaquillard complètent le podium (après le déclassement de Jean Glorieux qui avait passé la ligne en 3ème position).

Course 2 (40’) : Jean-Karl Vernay rafle la mise et prend la tête du championnat

Très matinale, la deuxième séance d’essais qualificatifs ne laisse pas de doute quant à la suprématie de Jean Karl Vernay sur cette manche espagnole. Une nouvelle fois, le Rhodanien décroche la pole devant son équipier Vincent Beltoise. Plus en verve que la veille, Côme Ledogar réalise le 3ème chrono et partage la deuxième ligne de la grille avec Sylvain Noël. Chez les B, le champion 2012, sacré la veille, Christophe Lapierre, ne déroge pas à la règle en se montrant le plus rapide devant Bruno Strazzer et Jean Glorieux.
Pour cette course « longue » de 40 minutes, le départ lancé est placé sous haute tension. Jean Karl Vernay réalise le meilleur envol mais Vincent Beltoise se fait déborder et plonge au 5ème rang. Très incisif, Sylvain Noël s’installe dans le sillage du leader alors que Côme Ledogar après une trajectoire un peu large se fait passer par Sacha Bottemanne pour le gain de la 3ème position. Les premiers hectomètres de course sont mouvementés et Christophe Lapierre, le poleman des B en fait les frais après un contact avec Gaël Castelli laissant à Bruno Strazzer et Roland Bervillé les commandes de la catégorie.
Très opportuniste dans cette agitation collective, Lonni Martins grille la politesse à ses adversaires et hérite du 5ème rang. Alors que le leader s’échappe inexorablement, derrière lui, les affrontements s’organisent. La bagarre pour la deuxième place fait rage entre Sylvain Nöel, Sacha Bottemanne et Côme Ledogar. Il en est de même pour la 5ème entre Lonni Martins, Vincent Beltoise et Romain Monti, très en forme depuis le début du week-end. Le rythme est très élevé et ces confrontations offrent à chaque passage de magnifiques figures de style.
Chez les B, Christophe Lapierre ne se contente pas de regarder et entame une belle remontée. Au 10ème tour, il parvient à reprendre une position qui lui est familière…la première, devant Jean Glorieux et Bruno Strazzer.
Dans ce même tour, les événements se précipitent aux avant-postes. Alors que Jean Karl Vernay a pris une avance confortable sur ses poursuivants, Sacha Bottemanne place une attaque décisive sur Sylvain Noël et s’empare de la deuxième position. Côme Ledogar réalise une manoeuvre identique, couronnée de succès, quelques virages plus tard. Un nouveau doublé du Sébastien Loeb Racing est en marche sous l’oeil attentif du leader du championnat. La lutte pour la 5ème place fait toujours rage et Sylvain Nöel ne tarde pas à voir revenir le trio de furieux dans ses rétroviseurs. Romain Monti parvient enfin à prendre le meilleur sur Lonni Martins, rapidement imité par Vincent Beltoise. Victime des assauts répétés de ses adversaires et ayant sans doute un peu trop sollicité ses pneumatiques, Sylvain Noël finit par céder tour après tour aux trois Jeunes Talents Matmut.
Si le trio de tête est inchangé, une fumée et sans doute des projections d’huile s’échappent de la voiture de Sacha Bottemanne depuis quelques passages. Au contact du Parisien, Côme Ledogar se fait surprendre et effectue un tête-à-queue à deux tours de l’arrivée. Propulsé à la 5ème place, le pilote Pro GT by Alméras offre à Romain Monti la troisième marche du podium et voit surtout s’envoler de précieux points en même temps que la tête du championnat. Dans l’intervalle, Christophe Lapierre a débordé un Sylvain Noël en perdition.
A l’arrivée, Jean Karl Vernay empoche sa troisième victoire consécutive devant Sacha Bottemanne et Romain Monti. Ce deuxième sans-faute (pole, meilleur tour en course et victoire) du week-end permet au pensionnaire du Sébastien Loeb Racing de prendre la tête d’un championnat dont le suspense restera entier jusqu’à la finale fin octobre au Castellet. Une seule certitude, la pression a changé de camp. Du côté des B, Christophe Lapierre s’offre une 9ème victoire devant Jean Glorieux et Roland Bervillé, très heureux de renouer avec les honneurs.

REACTIONS

Jean Karl Vernay (Sébastien Loeb Racing) : 1er course 1 et 2 – Leader du championnat
« Je suis très satisfait du week-end et de la gestion de la situation. Avec 9 points d’avance, je suis un peu « soulagé » et je vais aborder le dernier meeting plus sereinement. Je suis aussi très heureux pour mes équipiers qui ont fait de superbes résultats. Comme à notre habitude, nous nous sommes beaucoup entraidés pour atteindre un très bon niveau de performance. Je me suis battu comme un diable pendant deux ou trois meetings pour reprendre 1 ou 2 points à mon adversaire et ici j’ai pu carrément renverser la tendance. Avant d’aborder la finale, cette manche espagnole a été excellente pour toute l’équipe, car il ne faut pas oublier le titre de Christophe (Lapierre) ! »

Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) : vainqueur B courses 1 et 2 – Vainqueur du championnat B 2012
« Je suis très heureux de ces victoires et de ce titre, autant pour moi que pour mon équipe qui a réalisé le sans-faute ce week-end. Le titre était l’objectif essentiel et c’est un grand plaisir d’avoir pu l’atteindre. A présent, la stratégie est d’aller chatouiller les A et d’aider mon équipe en leur apportant un maximum de points. Un autre titre est en jeu et si je peux aider mes équipiers, ce sera parfait. Pour le dernier rendez-vous de la saison, j’aimerais pouvoir me battre aux avant-postes, comme j’ai pu le faire l’année dernière. Que du bonheur ! »

Classement Course 1 (20’)
1. J.K. Vernay (A) Sébastien Loeb Racing 12 tours en 21:25.976 – 2. V. Beltoise (A) Sébastien Loeb Racing + 2.889 - 3. L. Martins (A) Nourry Compétition + 4.638 – 4. S. Noël (A) Racing Technology + 8.110 – 5. C. Ledogar (A) Pro GT by Almeras + 8.404 – 6. R. Monti (A) Pro GT by Almeras + 19.222 – 7. C. Lapierre (B) Sébastien Loeb Racing + 20.867 – 8. B. Strazzer (B) Racing Technology + 33.101 – 9. C. Jaquillard (B) Nourry Compétition + 52.747 – 10. J. Glorieux (B) Speed Lover + 1:09.556 – 11. E. Dermont (B) Pro GT by Almeras + 1:09.561 … Meilleur Tour : J.K. Vernay (A) en 1:44.322 (135.72 km/h)

Classement Course 2 (40’)
1. J.K. Vernay (A) Sébastien Loeb Racing 23 tours en 40:22.780 – 2. J S. Bottemanne (A) Sébastien Loeb Racing + 12.528 - 3. R. Monti (A) Pro GT by Almeras + 17.226 - 4. V. Beltoise (A) Sébastien Loeb Racing + 18.469 – 5. C. Ledogar (A) Pro GT by Almeras + 24.564 – 6. L. Martins (A) Nourry Compétition + 29.058 – 7. C. Lapierre (B) Sébastien Loeb Racing + 29.991 – 8. S. Noël (A) Racing Technology + 42.084 – 9. J. Glorieux (B) Speed Lover + 47.290 - 10. R. Bervillé (B) Pro GT by Almeras + 54.129 – 11. E. Dermont (B) Pro GT by Almeras + 1:00.019 12. T. Samon (B) Racing Technology + 1:01.672 … Meilleur Tour : J.K. Vernay (A) en 1:43.933 (136.23 km/h)

Classement général après Navarra
1. Jean Karl Vernay (J) Sébastien Loeb Racing 215 pts – 2. C. Ledogar (J) Pro GT by Almeras 206 pts – 3. V. Beltoise (J) Sébastien Loeb Racing 153 pts – 4. S. Noël Racing Technology 130 pts - 5. G. Castelli (A) Castelli Racing 127 pts…

Classement « B » après Navarra
1. C. Lapierre (Sébastien Loeb Racing) 235 pts – 2. B. Strazzer (Racing Technology) 151 pts - 3. T. Samon (Racing Technology) 142 pts – 4. C. Jaquillard (Nourry Compétition) 126 pts – 5. A. Barde (Ange Barde Racing) 99 pts …



Tous les rapports de course de la saison précédente peuvent être trouvés dans nos archives.