HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Actualités

News

Porsche Carrera Cup France, Découvrant cette saison la Porsche Matmut Carrera Cup, Sacha Bottemanne doit composer avec de nombreuses nouveautés : une nouvelle discipline, une nouvelle voiture, la Porsche 911 GT3 Cup, et une nouvelle équipe, le Sébastien Loeb Racing. Après un beau palmarès en karting, Sacha débute en sport automobile aux côtés de son père, Christian, et enchaine les participations dans les différentes séries Peugeot puis en Super Copa Seat Leon. Auteur d’un podium dès la première course de la Porsche Matmut Carrera Cup 2012, à Lédenon, Sacha Bottemanne a déjà prouvé qu’il savait être rapide. Même s’il manque encore de régularité pour concrétiser ses performances, le Parisien a du potentiel et beaucoup d’énergie qu’il faut encore apprendre à canaliser. A 23 ans, son objectif est clair: obtenir le meilleur résultat possible et engranger un maximum d’expérience en Porsche Matmut Carrera Cup, qu’il considère comme un véritable tremplin., News
Sacha Bottemanne à l’école de la Porsche Matmut Carrera Cup !
Cette saison 2012, placée sous le signe de la nouveauté, marque un véritable tournant dans ta jeune carrière de pilote…

Effectivement, tout est nouveau pour moi cette année. J’aborde un championnat relevé, j’intègre une équipe pro et je découvre une voiture fantastique. Tout cela me change énormément de mes précédentes expériences. La Porsche 911 GT3 Cup est une voiture relativement atypique, pas toujours facile à dompter mais ce championnat est très formateur et ouvre de belles perspectives pour d’autres disciplines. Tous ceux qui sont passés par là avant moi peuvent en témoigner. Rejoindre le team Sébastien Loeb Racing représente aussi un beau challenge. C’est une équipe très professionnelle, créée sous l’impulsion de professionnels et cela se ressent au quotidien. Travailler dans de telles conditions est très intéressant sur tous les plans. Si je progresse au niveau pilotage, d’autres domaines sont aussi concernés, comme la préparation physique, mentale ou la communication, ce qui est très enrichissant pour l’avenir. Cerise sur le gâteau, quand Sébastien (Loeb) est là, échanger avec un tel monument du sport auto est très instructif pour un jeune pilote.

Après trois meetings et sept courses, quel est ton bilan ?

Mon bilan est assez mitigé. La performance est bien là mais je n’ai pas eu trop de chance, et les divers petits accrochages (pas toujours de mon fait) me coûtent très cher en matière de points. En vitesse pure, je suis présent mais pour terminer les courses, il va falloir remettre les choses dans l’ordre quitte à lever un peu le pied ! En général, j’arrive à faire de meilleurs chronos sur la deuxième séance qualif comme si je me sentais plus en confiance que sur la première. Mais il faut être performant tout de suite… C’est une des choses que je dois corriger et surtout, je dois optimiser la gestion de mes courses…
La Porsche est ma première propulsion et c’est une toute nouvelle école pour moi. Au niveau technique, je n’ai pas la même dextérité que Jean Karl (Vernay) ou Vincent (Beltoise), tous deux issus de la monoplace et qui sont habitués à analyser leurs acquis de façon précise pour améliorer le comportement de leur voiture. Le challenge est intéressant et, au fil des courses, j’arrive de mieux en mieux à exprimer mes sensations.

Comment envisages-tu cette deuxième partie de saison ?

La prochaine étape sera Magny-Cours, un circuit rapide et sympa que je connais assez bien. Comme toujours, je vais essayer de faire de mon mieux pour prendre un maximum de points. Je ne me mets pas de pression inutile, juste de la pression « constructive » pour bien faire car je n’ai pas envie de décevoir mon équipe. Sur trois courses, j’ai la possibilité de refaire un peu mon retard. Les priorités pour cette deuxième partie de saison sont assez clairement définies : finir les courses, monter au moins une nouvelle fois sur le podium et reprendre des points au championnat. Tout cela n’est pas utopique et j’aimerais vraiment terminer la saison aussi bien qu’elle avait commencé…



Tous les rapports de course de la saison précédente peuvent être trouvés dans nos archives.