HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

La lubrification intégrée à carter sec

Nouvelle 911 Turbo S Cabriolet
Porsche Nouvelle 911 Turbo S Cabriolet - La lubrification intégrée à carter sec

La lubrification intégrée à carter sec

Gagner en puissance tout en consommant moins n’a rien d’impossible. Il suffit de se faire confiance et d’oser bousculer certaines normes.

Par exemple avec l’admission à expansion des nouveaux modèles 911 Turbo et 911 Turbo Cabriolet. Le principe de fonctionnement d’un système classique d’admission à résonance répond à une équation simple : plus d’air égale plus de puissance. L’effet de compression du système à expansion est utilisé pour injecter le plus gros volume possible de mélange air-essence. Inconvénient : l’air se réchauffe. L’inflammation du mélange n’est donc pas optimale.

Le système d’admission à expansion inverse complètement le principe. Par sa géométrie, différente de celle d’un système d’admission classique : le collecteur d’admission est plus long pour un plus petit diamètre ; les tubulures d’admission sont pour leur part plus courtes. Le système exploite différemment les vibrations de l’air : pendant la phase non plus de compression mais d’expansion, au cours de laquelle l’air refroidit. Conséquence, dans la chambre de combustion, le mélange air-essence est plus froid, l’inflammation est mieux répartie, pour le plus grand bénéfice de la puissance.

Le volume d’air entrant dans les cylindres est moindre, mais une légère augmentation de la pression d’alimentation suffit à compenser ce phénomène. Le problème du réchauffement de l’air est résolu par l’optimisation des échangeurs. Ce n’est donc pas un volume d’air plus important, mais un volume d’air plus froid qui apporte le surplus de puissance. Résultat : un rendement incontestablement amélioré du moteur, c’est-à-dire plus de puissance, sans augmentation de la consommation, à charges et à régimes élevés.