HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Archive 2009

Porsche La « meilleure voiture de course de l’histoire » célèbre son anniversaireAnniversaire : les 40 ans de la Porsche 917


Stuttgart. Il y a 40 ans, le 13 mars 1969, la Société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG présentait au Salon de l’automobile de Genève un véhicule pour lequel l’appellation « supercar » demeure un euphémisme au regard des critères d’aujourd’hui : la Porsche 917. Véritable légende, elle est l’un des modèles les plus rapides jamais construits et figure parmi les voitures de course ayant remporté le plus de victoires.

Porsche donne le coup d'envoi de son projet 917 en juin 1968, après l'annonce par la FIA d'un nouveau règlement pour l'homologation des voitures en catégorie sport - cylindrée de 5 litres maximum et poids de 800 kg minimum. Dès le mois d'avril 1969, les 25 exemplaires requis, construits sous la houlette de Ferdinand Piëch, sont prêts, ce qui permet à la 917 de débuter sa carrière la même année. Après trois abandons consécutifs dus à des problèmes techniques, c'est pilotée par Jo Siffert et Kurt Ahrens qu'elle remporte sa première victoire en août 1969 sur l'Österreichring, lors des 1000 km d'Autriche.

La singularité de la motorisation de cette 917 n'a d'égale que celle de ses diverses carrosseries : derrière le siège conducteur se cache un moteur 12 cylindres à plat refroidi par air - en fait, de par son vilebrequin, un V à 180°- présentant une cylindrée de 4,5 litres et développant 520 ch. Le châssis tubulaire est en aluminium, et la carrosserie, en résine synthétique renforcée de fibres de verre. Pour s'assurer que leur bolide sera adapté à toutes les pistes, les ingénieurs Porsche conçoivent différentes carrosseries. La version " courte " est destinée aux circuits tortueux, qui exigent une adhérence maximale pour négocier les virages à grande vitesse, et la version " longue ", aux circuits plus rapides nécessitant une vitesse finale élevée. Arrivent ensuite les 917 Spyder sans toit, qui courront la CanAm et l'Intersérie.

[+]
[+]

À la fin de la saison 1970, Porsche assied sa suprématie avec la 917 et la 908/03, qui raflent 9 victoires sur 10 courses lors du Championnat du monde des constructeurs, d'abord à Daytona, puis à Brands Hatch, à Monza, à Spa, sur le Nürburgring, sur la Targa Florio, au Mans, à Watkins Glen et sur l'Österreichring. Cependant, le moment fort de cette saison restera la victoire au général tant espérée des 24 h du Mans, arrachée par Hans Herrmann et Richard Attwood le 14 juin 1970. Ce jour-là, c'est sous une pluie battante que la voiture n° 23, une 917 à carrosserie courte rouge et blanche - les couleurs de Porsche Salzbourg - vient à bout de ses adversaires.

La saison 1971 est elle aussi dominée par le modèle 917, ce qui permet à Porsche d'être à nouveau sacré Champion du monde des constructeurs, avec 8 courses gagnées sur 10. La 917 connaît, en outre, un nouveau succès aux 24 h du Mans, cette fois avec Gijs van Lennep et Helmut Marko aux commandes, qui enregistrent alors un record de distance qu'ils détiennent encore aujourd'hui : 5 335 kilomètres parcourus à une vitesse moyenne de 222 km/h. L'une des particularités de leur 917 à carrosserie courte, reconnaissable à ses " ailerons de requin ", réside dans son châssis tubulaire en magnésium. Autre record établi lors de l'édition 1971 des 24 h, celui de la voiture n° 21, une 917 Coupé à carrosserie longue qui réalise une pointe à 387 km/h sur la ligne droite de Mulsanne. La Porsche 917/20, véhicule aux proportions extravagantes résultant d'un compromis entre carrosserie courte et carrosserie longue, fait également forte impression cette année-là - malgré un abandon à mi-parcours, le " cochon rose ", comme on la surnomme alors, restera grâce à sa couleur inhabituelle l'un des modèles les plus populaires de la marque.

[+]
[+]

À la fin de la saison 1971, le règlement de la FIA portant sur les " sportives 5 litres " expire, incitant Porsche à se lancer dans la CanAm (Canadian American Challenge Cup). En juin 1972, l'écurie privée Penske fait courir pour la première fois la Porsche 917/10 Spyder à moteur turbocompressé. Avec sa puissance pouvant atteindre 1000 ch, elle survole la série et gagne la CanAm en s'imposant à Road Atlanta, Mid Ohio, Elkhart Lake, Laguna Seca et Riverside. L'année suivante, la Spyder 917/30 de 1200 ch accomplit ses premiers tours de roue en compétition. Mais la supériorité du bolide piloté par Mark Donohue est si flagrante que l'on décide de modifier le règlement de la CanAm afin de l'exclure de la saison 1974. La réaction de Porsche ne se fait pas attendre : les technologies développées pour améliorer les performances des voitures en vue de ces courses sont appliquées à des sportives routières. Et c'est ainsi que le turbocompresseur à gaz d'échappement apparaît en 1974 sur la 911 Turbo, devenue depuis la vitrine des performances exceptionnelles des sportives Porsche.

Aujourd'hui, la 917 est une légende, et c'est sans doute pour cette raison qu'elle s'est récemment vu attribuer par 50 spécialistes automobile du monde entier le titre de " Meilleure voiture de course de l'histoire " dans la célèbre revue britannique " Motor Sport ". Au total, Porsche a construit 65 exemplaires de la 917 : 44 Coupés en version courte ou longue, 2 PA Spyder et 19 Spyder destinées aux épreuves de la CanAm et de l'Intersérie, avec des moteurs turbocompressés développant jusqu'à 1400 ch. Sept des principaux modèles, parmi lesquels la 917/30 Spyder et ceux qui ont remporté les 24 h du Mans en 1970 et 1971, sont actuellement exposés au nouveau musée Porsche de Stuttgart-Zuffenhausen.

Les journalistes accrédités peuvent télécharger les photos de la Porsche 917 à l'adresse Internet suivante http://presse.porsche.de/.

3/9/2009