HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Archive 2008

Christian Lavieille et François Borsotto remportent le Rallye Transsyberia 2008 !Rallye Transsyberia 2008


Oulan Bator/Paris. Après 14 jours et 7000km éprouvants parcourus entre Moscou et Oulan Bator, la capitale mongole, l’équipage du Team France, composé du pilote Christian Lavieille assisté de son copilote François Borsotto, a franchi le premier la ligne d’arrivée.

Cette première victoire d’un équipage français, dans le cadre d’un des Rallye Raid le plus difficile au monde, récompense un travail d’équipe sans faille dans cette épreuve de navigation pure. Une quarantaine de concurrents étaient engagés dans ce rallye organisé par Schalber Events, avec de sérieux compétiteurs tels Armin Schwarz (ancien champion d’Europe des rallyes) qui finit en troisième position.

Le Porsche Cayenne S Transsyberia du Team France s’est montré à la hauteur de l’équipage avec une fiabilité irréprochable tout au long de la distance parcourue, une rude épreuve pour un véhicule proche de série dans de telles conditions. Pour le Porsche Cayenne S de Christian Lavielle, les seules interventions se sont portées sur le remplacement de pièces d’usures classiques (pneumatiques, plaquettes de frein ou encore les suspensions).

A leur arrivée à Oulan Bator, le vendredi 25 juillet dernier, Christian Lavieille et François Borsotto ont laissé exprimer leur joie et leur satisfaction :

Une première place au Rallye Transsyberia, une première française, êtes vous surpris de cet excellent résultat ?

Je dirai à la fois Oui et Non. Nous sommes agréablement surpris car c’était notre première participation à ce rallye. Je dois avouer que nous connaissions très peu le type de navigation préconisé par les organisateurs et nous avons dû nous adapter très rapidement. Cependant, dès le départ il s’est révélé primordial de trouver nos propres limites par rapport à notre véhicule, un Porsche Cayenne S très proche de série, de façon à ménager le matériel dans les conditions extrêmes d’un rallye raid. En même temps, avec François, nous connaissons notre potentiel dans de telles épreuves, même s’il s’agit d’une région complètement nouvelle pour nous. Nous pensions avoir de réelles chances de figurer en haut du tableau à condition de commettre très peu d’erreurs.

Selon vous, quelle était la recette de votre victoire ?

Je pense que nous avons réussi à adapter notre course de façon à nous laisser plus de temps pour la réflexion et la navigation dans les moments critiques, ne cherchant pas à exploiter 100% de notre potentiel en terme de rapidité à tout moment. A mon sens, c’est ce mélange de navigation précise, tout en figurant dans les trois premiers sur la quasi-totalité des spéciales du rallye qui a été la recette de notre succès.

Par rapport à vos attentes avant le départ, qu’est-ce qui vous a le plus surpris tout au long du Rallye Transsyberia ?

Tout d’abord, j’ai découvert un nouveau concept de rallye qui m’était inconnu jusque là. Nous sommes revenus quelques décennies en arrière, dans la mesure où notre Road Book était limité aux simples points GPS à aller chercher sur l’ensemble des étapes. Dans ce domaine, François a fait un travail de navigateur absolument remarquable.

Le Cayenne S Transsyerbia, un véhicule très proche de série, selon vous, était-il adapté à une telle épreuve de Rallye Raid ?

Je reste impressionné par la très grande fiabilité de mon véhicule, qui n’a connu aucun souci pendant ce rallye alors que le matériel était soumis à de rudes épreuves. A mon sens, aucun propriétaire de Porsche Cayenne ne peut oser imaginer le potentiel de son véhicule dans de telles conditions, une résistance pareille à des chocs souvent violents, une qualité de finition aussi solide se faisant sortir en permanence, lors de franchissements, des traversées de guets ou encore des bourbiers - aucun signe de faiblesse jusqu’à l’arrivée à Oulan Bator ! Sachant en plus que ce même véhicule avait déjà participé à la même épreuve l’année dernière ! Aussi, lors des rapides entre la Russie et la Mongolie, sur de longues lignes droites atteignant souvent des vitesses très élevées, la stabilité du véhicule et sa maniabilité ont largement dépassées nos attentes.

De Moscou à Oulan Bator, une expérience humaine certainement riche pour vous deux ?

Nous avons découvert un pays splendide qui est la Mongolie, par la variété de son paysage et la beauté de la nature mais aussi en raison de l’accueil et de la gentillesse qui nous a été réservée en rencontrant la population locale. Pour moi, c’est un pays qui est méconnu par rapport à sa beauté et sa diversité naturelle. En espérant pouvoir revivre cette belle expérience l’année prochaine, afin de remettre notre titre en jeu !

Pour plus infomations et des visuels, veuillez contacter le service presse de Porsche France au 01.55.19.91.40. ou alors vous connecter sur le site internet de la compétition : www.transsyberia-rallye.de.

Vous trouverez ici les résultats du Rallye Transsyberia 2008.

Description Technique du Porsche Cayenne S Transsyberia 2008

Carrosserie: monocoque, structure allégée en acier galvanisé à chaud sur les deux côtés ; cage de sécurité maintenue par boulonnage ; airbag grand volume pour le conducteur ; deux sièges baquet de course avec harnais à six points.

Motorisation: moteur 8 cylindres en V avec carter de moteur en aluminium et culasse en aluminium ; injection directe d’essence (DFI - Direct Fuel Injection) ; lubrification intégrée à carter sec ; 4 arbres à cames en tête ; 4 soupapes par cylindre ; calage variable des arbres à cames d’admission et réglage de la levée des soupapes par le système VarioCam Plus ; système d’échappement sport à deux chambres avec convertisseur catalytique tridimensionnel (précatalyseur et catalyseur principal) de chaque côté ; gestion moteur SDI 4.1 ; allumage électronique avec 8 modules actifs d’allumage individuel ; accélérateur électronique.

Alésage: 96 mm

Course: 83 mm

Cylindrée: 4 806 cm3

Taux de compression: 12.5:1

Puissance maximale: 283 kW (385 ch) à 6200 tr/min

Couple maximal: 500 Nm à 3500 tr/min

Rendement par litre: 58,9 kW (80,1 ch)

Régime max. du moteur: 6700 tr/min

Indice d’octane: Premium Plus (IOR/IOM 98/88) sans plomb. Moteur capable de fonctionner avec un carburant à taux d’octane de 91 ou plus, mais avec une certaine perte au niveau de la puissance et du couple moteur.

Système électrique: 12 V, alternateur triphasé 2660 W, capacité de la batterie : 95 Ah

Transmission: Moteur et boîte de vitesses accouplés pour former une unité de conduite ; puissance transmise en permanence aux quatre roues au moyen d’un différentiel interponts (boîte de transfert courte intégrée – low range) ; distribution du couple moteur de base (38% de la puissance sur l’essieu avant, 62% sur l’essieu arrière) réglable au moyen d’un embrayage multidisque ; Porsche Stability Management (PSM) avec contrôle dynamique longitudinal et latéral par intervention automatique de la gestion moteur et du système de freinage. Contrôle électronique du verrouillage du différentiel arrière.

Rapports de la boîte Tiptronic S :
1ère 4.15
2ème 2.37
3ème 1.56
4ème 1.16
5ème 0.86
6ème 0.69
Marche arrière 3.39
Mode tout-terrain (low range) 2.70
Transmission finale 4.11

Châssis et suspension:
AV : essieu à double triangulation avec cadre auxiliaire (triangle inférieur en fonte à graphite sphéroïdal ; triangle supérieur en aluminium) ; suspension indépendante avec traverse supérieure renforcée ;
AR : essieu arrière multibras avec cadre auxiliaire (triangle inférieur en acier, triangle supérieur en aluminium) ; suspension indépendante.
Jambe de force pneumatiques porteuses avec amortisseurs intégrés ; amortisseurs spécialement conçus pour les rallyes.
Système de réglage actif du châssis (PDDC – Porsche Dynamic Chassis Control) : barres anti-roulis actives à l’avant et à l’arrière.

Freinage:
Système de freinage à 2 circuits ;
AV : étriers fixes monoblocs en aluminium à six pistons ;
AR : étriers fixes monobloc à quatre pistons ; disques ventilés à l’avant et à l’arrière ; ABS ; servofrein à dépression.

Roues et pneumatiques:
Jantes 8 J x 18 avec pneumatiques 265/65 R 18 R (BFGoodrich)

Dimensions:
Longueur 4798 mm
Largeur 1928 mm
Hauteur 1783 mm
Empattement 2855 mm
Capacité du réservoir 100 litres

Performance:
Vitesse de pointe 170 km/h (limitée par les pneus)
Accélération :*
0 – 100 km/h (en sec). 6.8
0 – 160 km/h (en sec). 15.7
Kilomètre départ arrêté (en sec.) 26.8

7/28/2008