HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Archive 2007

Représentation paritaire au Conseil de Surveillance de Porsche Automobil Holding SELa participation des salariés de la société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG au processus de cogestion est garantie.

Stuttgart. En prévision de l’instauration de la Porsche Automobil Holding SE décidée le mardi 26 juin 2007, le directoire de la société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG, Stuttgart, et ledit Besondere Verhandlungsgremium (GSN, Groupe Spécial de Négociation) ont conclu un accord régissant la participation des salariés à la gestion de la nouvelle Holding. Le Groupe Spécial de Négociation (GSN) a été créé le 10 mai 2007 et se compose au total de 17 délégués issus du groupe Porsche et de ses différentes filiales implantées dans les Etats-membres de l’Union européenne (Autriche, Espagne, France, Grande-Bretagne, Irlande, Italie et République tchèque) ainsi que de représentants du syndicat IG Metall.

Cet accord définit plus particulièrement les compétences et devoirs des salariés au sein du comité d’entreprise de la nouvelle Holding ainsi que la procédure d’élection du futur comité d’entreprise de la SE et la représentation des salariés au sein du conseil de surveillance de la SE. Le conseil de surveillance de Porsche Automobil Holding comptera douze membres et sera constitué paritairement de représentants des salariés et de l’entreprise.

Uwe Hück, Président du Comité d’Entreprise du Groupe Porsche AG, s’est déclaré satisfait des résultats des négociations : « La création de cette Holding était nécessaire afin de garantir l’indépendance de Porsche, y compris pour l’avenir; de fait, Porsche doit rester Porsche. Je pense que dans cette perspective notamment, les deux parties ont abouti à un résultat équitable ».

En effet, selon Uwe Hück, ce sont les salariés de Porsche qui, par leur engagement, leurs compétences, leur dévouement, leur désir de performance et leur motivation, ont constitué le socle économique nécessaire pour prendre des parts dans la société Volkswagen et porter cette participation au-delà de 30 %. « C’est pourquoi nous souhaitons garantir la participation des collaborateurs et collaboratrices de Porsche au processus de cogestion de cette nouvelle Holding », a déclaré le Président du comité d’entreprise du groupe pour justifier le bien-fondé de cette décision.

Et Uwe Hück d’ajouter : « Pour nous, il est essentiel que nous puissions appliquer les principes de la cogestion allemande à la nouvelle Porsche Automobil Holding SE. ». Ainsi, à l’avenir, si d’autres entités du groupe venaient à rejoindre cette Holding, les représentants de ces sociétés seraient assurés de bénéficier de conditions de représentation équitables au sein du comité d’entreprise de la SE. Selon Uwe Hück, même les sièges des représentants des salariés au sein du conseil de surveillance « seraient répartis sur une base juste et équitable entre toutes les entités du groupe ». Il a également précisé que les syndicats représentés au conseil de surveillance de Porsche recevraient leurs sièges au sein du nouveau conseil de surveillance de la SE conformément aux dispositions du droit de cogestion allemand, tant en ce qui concerne le nombre de sièges que le droit de proposition. « L’accord qui vient d’être conclu continuerait donc de s’appliquer sur le long terme même si d’autres entités – outre la société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG – venaient se greffer », a indiqué Uwe Hück.

Hormis Uwe Hück, les autres représentants des salariés au sein de ce premier Conseil de Surveillance de la Porsche Automobil Holding SE qui doit être désigné par voie de justice sont Werner Weresch (Comité d’Entreprise de Zuffenhausen/Ludwigsburg), Walter Uhl (Comité d’Entreprise de Weissach), Wolfgang Leimgruber (représentant des cadres supérieurs de Porsche AG) ainsi que Hans Baur et Hansjörg Schmierer (tous deux membres du syndicat IG Metall de Stuttgart). Les actionnaires qui siégeront dans ce nouveau Conseil de Surveillance seront ceux qui siégeaient jusqu’à présent au Conseil de Surveillance de la société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG.

6/26/2007