HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera

Archive 2003

La décapotable à flat-six la plus rapide qui soit

Parmi les cabriolets 911, il y a un nouveau fleuron: des prises d'air généreuses sur le museau et les flancs signalent qu'après 14 ans, une nouvelle Porsche Turbo décapotable arrive sur le marché. Suralimenté par deux turbocompresseurs, le six cylindres à plat délivre 309kw (420ch) à 6000 tours/minute. Celui qui n'aime pas trop changer de vitesse ne sera pas puni par le moteur au couple corsé: entre 2700 et 4600 tours/minute, il peut en effet disposer du couple maximal de 560 Newtons-mètres.

Des performances routières époustouflantes Les performances routières dont la 911 Turbo Cabriolet est ainsi capable coupent littéralement le souffle. Départ arrêté, la 911 Turbo dotée de la boîte mécanique à six rapports de série abat le sprint jusqu'à 100 kilométres/heure en 4,3 secondes. Après 9,5 secondes, elle passe le cap des 160km/h et son envie de pousser ne s'essoufle qu'à une vitesse de 305km/h. Economique et propre grâce au VarioCam Plus Sur le turbo Porsche, la suralimentation est combinée à un système de distibution variable qui ajoute encore à l'exclusivité de ce moteur hautes performances. Le système se compose de quatre soupapes par cylindre, d'actuateurs de calage en continu des arbres à cames et de poussoirs pilotables et s'appelle VarioCam Plus. Ce système permet tant d'optimiser la puissance et le couple que de réduire la consommation de carburant et les émissions et d'améliorer le velouté du moteur. Boîte mécanique à six rapports ou Tiptronic S en dotation standard, le cabriolet Turbo est équipé d'une boîte mécanique à six rapports. Sur demande, Porsche propose cependant aussi sa nouvelle voiture de spotrt hautes performances avec la boîte Tiptronic S. Cette boîte automatique à cinq rapports, que les touches à bascule au volant permettent aussi de commander manuellement, s'est vue spécialement adapter au débit de puissance de moteur turbo. De plus, les points de changement de vitesse s'adaptent en continu au style de conduite et au profil de la route. Transmission intégrale pour des qualités routières optimales Comme le coupé, la nouvelle 911 Turbo Cabriolet dispose en série d'une transmission intégrale à visco-coupleur. Sur route adhérente, 5 pour cent de la puissance moteur sont envoyés aux roues avant. Si les conditions routières se dégradent et que la route est par exemple mouillée ou glissante, les roues avant peuvent transmettre jusqu'à 40 pour cent du couple sur la route. Sécurité active élevée garantie la 911 Turbo répond aux exigences extrêmes en matière de rigidité et d'agrément de conduite aussi en sa version décapotable. La carrosserie de la 911 Turbo Cabriolet est déclinée de celle du coupé. Les principales différences résident dans des renforts ciblés qui reprennent l'effet stabilisant du toit de tôle. A l'instar de la 911 Carrera 4S Cabriolet, la nouvelle varainte de la Turbo s'est vur doter d'une carrosserie qui, grâce à un ensemble de modifications apportées à la caisse en blanc, compte parmi les structures 911 décapotables les plus rigides qui soient. La sécurité active de la 911 Turbo Cabriolet se trouve renforcée de manière déterminante par le régulateur électronique Porsche Stability Management (PSM) qui fait partie de la dotation standard. Lorsque la voiture dépasse la limite de l'adhérence, le PSM a pour mission de la restabiliser dans le sens tant longitudinal que transversal grâce à une intervention ciblée dans la gestion moteur et dans le système de freinage. Le PSM ne réfrène cependant en rien le naturel sportif de la 911 Turbo. Des étriers fixes à quatre pistons ainsi que des disques de frein ventilés et ajourés d'un diamètre de 330 millimètres à l'avant et à l'arrière assurent des performances extrêmes à la décélération et garantissent des distances de freinage très courtes même dans des conditions très éprouvantes. Le frein composite à céramique fixe les références pour plusieurs critères: réponse, résistance au fading, poids et durée de vie. La capote automatique s'ouvre même en roulant L'agrément de conduite ne repose pas seulement sur une stucture de carrosserie rigide en torsion, mais aussi sur une commande extrêmement conviviale de la voiture. Ainsi, déverrouiller la capote de toile et la abbattre vers l'arrière, où elle disparaît sous un cache-capote, est bien évidemment une opération entièrement automatique qui, déclenchée par simple actionnement d'un bouton, ne prend qu'environ 20 seondes. Le mécanisme peut même petre actionné en roulant. jusqu'à une vitesse de 50km/h, le conducteur peut en effet ouvrir ou fermer la capote pliante quand bon lui semble.

7/25/2003