HOME

Navigation principale
Modèles
911
Panamera
Porsche France

Porsche France

Dernières informations par la presse

2013: 50 ans de la Porsche 91138ème édition du Salon Rétromobile à Paris

Paris. Le plus célèbre salon français dédié aux voitures de collection et de prestige, ouvre l'année des festivités de la plus célèbre des Porsche : la 911.

Du 6 au 10 février 2013, le salon Rétromobile à Paris, Porte de Versailles a en effet l'honneur de faire une place particulière à l’une des plus célèbres voitures de sport sur plus de 300 m2, avec la présence des Clubs officiels Porsche, du stand Driver's Selection by Porsche Design et du Département Classic du Centre Porsche Vélizy, spécialisé dans la restauration de toutes les Porsche anciennes, qui fête, au passage, sa première année d'existence Présentée en 1963 au Salon de Francfort, la 911 a été commercialisée l'année suivante en novembre 1964, pour le millésime 1965.

La Porsche 911 en France

L'importation en France de la 911 a commencé en 1965 : 204 exemplaires dès la première année (et 189 exemplaires de sa petite sœur la 912). Dès le début, les chiffres étaient prometteurs et trois ans plus tard les ventes de la 911 dans l'hexagone avaient déjà triplé ! La diversification de la marque avec la 914 qui succèdera à la 912, puis des familles 924 et 944 sans oublier l'impressionnante 928 vont répartir les ventes. Mais malgré tout, la 911 restera une icône et sa longévité va prouver qu'elle n'est pas un modèle comme les autres.

D'ailleurs en 1970, quand l'importation des Porsche en France dépasse les 1000 exemplaires par an, la 911 est majoritaire et en 2004, lorsque le cap des 2000 exemplaires est franchi, la 911 constitue près d’un tiers des ventes, au milieu d'une large gamme constituée des Boxster et Cayenne.

Depuis 2008, il s'est vendu en France plus de 3500 exemplaires rien que pour la 911 (générations 997 et 991), encore un record, preuve s'il en est que la 911 est un modèle à part dans le cœur des français. Au total, à travers l’hexagone, la 911 s'est déjà vendue à plus de 24 000 exemplaires.

La France a toujours eu une relation privilégiée avec la marque Porsche. Dès 1950, Porsche est présent au Salon de l'automobile de Paris grâce à Auguste Veuillet, premier importateur de la marque par l'intermédiaire de son garage Saône-Autos installé rue de la Boétie à Paris, devenu « Sonauto ». Depuis 1999, c'est Porsche-France, installé à Boulogne-Billancourt qui distribue la marque dans l'hexagone.

[+]
[+]

La marque de Zuffenhausen possède un grand nombre de pilotes français dans ses rangs et son histoire.

De l'asphalte des 24 heures du Mans aux pistes du Paris-Dakar, ils ont toujours fait briller Porsche et le Club des Pilotes des 24 heures du Mans en est aujourd'hui la preuve évidente.

Les Clubs sont également une tradition ancestrale chez les passionnés Porsche français. Le premier fut crée dès 1961 par Auguste Veuillet. Le Club des « Ecureuils » est devenu depuis le célèbre Porsche Club de France.

Genèse de la 911

Après le modèle originel commercialisé en 1948, la 356, Porsche commence à préparer sa remplaçante dès la seconde moitié des années 1950. Différents prototypes imaginent l'hypothèse d'une véritable 4 places, comme en témoigne la célèbre « T7 » présentée ici pour la première fois en France. Mais c'est le concept du 2 + 2 qui finira par l'emporter avec des places arrières plus généreuses que sur la 356. Dès octobre 1959, la première maquette était réalisée et le style définitif figé à l'automne 1961. Son nom, « T8 », présenté à l'échelle 1 en avril 1962 puis baptisé 901 le mois suivant. Le premier exemplaire est assemblé en septembre 1962. Huit autres véhicules seront assemblés en 1963 et ont tous comme particularité des numéros de série à 5 chiffres, ainsi que deux exemplaires dotés du moteur 4 cylindres, qui sont en fait les deux premiers modèles de la future 912. Par la suite, la numérotation passe à 6 chiffres. La 901 est présentée officiellement au Salon de Francfort, le 12 septembre 1963 après que Ferry Porsche ait dévoilé l'information le 23 aout 1963.

La production de série commence en septembre 1964 pour le millésime 1965 et la 901 est rebaptisée 911 le mois suivant suite à la réclamation d'un constructeur français propriétaire à l'échelon international des numéros à trois chiffres avec un zéro central. Après le succès des 77 000 exemplaires de la 356 assemblés en 17 ans, on ignore encore que la 911 sera l'un des très rares modèles de l'histoire mondiale de l'automobile à atteindre un demi-siècle d'histoire et qu'en 50 ans elle sera assemblée à plus de 800 000 exemplaires, un record pour une voiture de sport de ce type.

Coté moteur, après le 4 cylindres de la 356, la 911 adopte un 6 cylindres de 2 litres de cylindrée qui offre 130 ch. Dès le lancement en série, la 911 est disponible avec un circuit électrique en 12 volts, quatre freins à disques et une boite de vitesses à cinq rapports afin d'être parfaitement dans son époque.

Dès le millésime 1967, la 911 va étendre son offre avec désormais plusieurs puissances, un principe qui est toujours d'actualité 7 générations plus tard.

Ensuite l'histoire va donner raison au coup de crayon extraordinaire de Ferdinand Alexander Porsche pour ce dessin qui perdure depuis 50 ans avec un succès croissant et qui a connu différents types de carrosseries (Coupé, Targa, Speedster, Cabriolet).

7 générations, 7 époques, 7 styles

La première et la seconde génération sont déjà des modèles de collection, la troisième et la quatrième sont assurément de futurs collectors, la cinquième et la sixième génération sont des modèles passion et la septième génération est commercialisée depuis fin 2011.

1ere génération : 2l, 2,2l et 2,4l (1965-1973)

Les plus anciennes, les originelles, avec elles naissent : la carrosserie Targa (Millésime 1966) et les jantes Fuchs (1967), un empattement légèrement rallongé et l'injection (1969).

2ème génération : 2,7l, 3l et 3,2l (1973-1989)

La rare version RS (1973), la version Turbo (1975) qui offre déjà 260ch, le double de la version originelle est la première voiture de série au monde dotée d'un turbocompresseur. La 200 000ème 911 est produite en 1981, les 911 dotées du moteur Boxer avec refroidissement par air n'en sont qu'à la première moitié de leur production totale alors qu'à l'époque on pense que la fin de la 911 est proche. Grossière erreur, trois nouveaux modèles majeurs vont encore naitre pendant cette seconde génération : la carrosserie cabriolet (1983), la 959 à quatre roues motrices (1986) et la carrosserie Speedster (1989).

3ème génération : 964 (1989-1994)

Déjà collector, la 964 est proposée en 4 roues motrices : Carrera 4 (1989) puis disponible en Carrera 2 (1990), c'est avec elle qu'apparaissent l'aileron rétractable (1989) puis le coussin gonflable de sécurité (1992). Elle est la dernière génération a conservé la carrosserie originelle de 1963.

4ème génération : 993 (1994-1998)

Futur modèle de collection, la dernière 911 à refroidissement par air : la 993 dévoilée au public le « 9/11 »/1993, voit son dessin légèrement retouché. Elle sait parfaitement conserver la filiation tout en offrant des innovations technologiques pour la sécurité active, une boite de vitesses manuelle à 6 rapports ainsi qu’une boite tiptronic dotée du changement de vitesses par palettes au volant (1994). Apparition de la GT2 (1995), héritière d'une longue lignée de modèles compétition-clients et en mars 1995, la 911 Turbo est la première voiture de série au monde qui propose un système de diagnostic embarqué d'analyse des émissions polluantes.

5éme génération : 996 (1998-2005)

Révolution au salon de Francfort de septembre 1997 pour la présentation du millésime 1998 : une génération entièrement nouvelle qui adopte le moteur refroidi par eau, plus longue et plus large, elle conserve le dessin de l'esprit d'origine. C’est une génération pivot, puisqu'avant elle, la 911 a été produite à un peu plus de 400 000 exemplaires en près de 34 ans et depuis la 911 a de nouveau été produite à 400 000 exemplaires, en à peine plus de 15 ans.

6ème génération : 997 (2004-2011)

Retour aux phares ronds, caractéristiques de toutes les générations hormis la cinquième. La première génération qui dépasse les 100 000 exemplaires sur un délai aussi court (2007) et qui introduit l'injection directe, les feux diurnes à LED, les feux stop à diodes (2008). Enfin, la boite de vitesses robotisée PDK et ses 7 rapports sans à-coups permet d'être encore plus efficace qu'une boite manuelle. Avec plus de 16 versions différentes, la gamme 911 offre une variété jamais atteinte jusque-là.

7ème génération : 991 (depuis 2011)

C'est l'actuelle génération, nouvelle carrosserie, la 991 la plus fabuleuse de toutes les 911 de série. Selon le principe établit par Ferdinand Porsche, chaque nouveau modèle doit surpasser le précédent. Avec une puissance multipliée par trois et une consommation divisée par deux, l'actuelle 911 marque la formidable épopée d'un modèle mythique depuis sa présentation, il y a un demi-siècle et dont toutes les générations sont des voitures « collectionnées » !

Sur les 800 000 exemplaires construits depuis ses débuts,
70 % des 911 roulent encore, un chiffre qui parle de lui-même...

2/7/2013