Home

Menu principal
Modèles
911
Panamera

Le design extérieur

Boxster 211 cv

Le design extérieur

En redéfinissant les performances du Boxster, c’est en fait le roadster de l’avenir que nous avons redéfini, ainsi qu’un symbole de l’indépendance. Une décapotable typiquement Porsche, à l’image de ses précurseurs, notamment du 550 Spyder dont il s’inspire. Un sentiment de réelle liberté pour mieux avancer dans la vie comme sur circuit.

À l’avant, la verticalité des nouveaux phares rappelle l’héritage des années 60 et 70 et donne une nouvelle dimension, plus avant-gardiste, tandis que la forme spécifique des entrées d’air surdimensionnées confère une impression de puissance au bouclier avant.

De profil, la silhouette est le symbole même de l’impulsion. L’empattement plus long et l’inclinaison du pare-brise intensifient cette ligne fuselée que renforce encore la capote, très plate, lorsqu’elle est fermée. Autres éléments de style à la fois classiques et athlétiques: les jantes 20 pouces et la largeur de la voie.

L’allure générale est accentuée par des ailes et des entrées d’air latérales plus marquées, qui dénotent un autre point essentiel du Boxster: la position centrale de son moteur. Ceci n’est pas sans rappeler la 718 RS 60 Spyder, modèle de compétition léger, à moteur central, qui se distingua en course d’endurance et en championnat de la montagne.

Les lignes très structurées, en légère saillie, qui rehaussent les ailes jusqu’à la poupe, font ressortir la constitution musclée des Boxster et les rendent uniques parmi tous les modèles Porsche.

Le design concave des portes se réfère à un passé plus récent chez Porsche et assure une fonction typique de la marque: guider les écoulements aérodynamiques vers les entrées d’air latérales. Autre gain pour l’aérodynamique, mais aussi pour le confort sonore, les rétroviseurs extérieurs sont fixés plus bas et plus en arrière, directement sur la carrosserie des portes.

Allions l’utile à l’agréable, par un aileron arrière télescopique qui se déploie automatiquement à partir de 120 km/h pour réduire la portance. En position rétractée, grâce aux clignotants très fins qui prolongent sa ligne, la lame aérodynamique semble se fondre dans les feux arrière – à diodes, bien entendu. De chaque côté, le feu de position enveloppe le feu stop dans un design aux courbes élégantes.

Regroupé pour plus d’efficacité avec le feu de brouillard arrière en position centrale, sous l’aileron, le feu de recul tisse un lien stylé entre le 3e feu stop et les contours des feux arrière latéraux. Une chose est sûre: il n’a hérité en cela d’aucun autre modèle dans l’histoire de l’automobile, uniquement de l’esthétique Porsche actuelle. Le diffuseur apporte la note finale au design arrière – tout en vigueur. Il laisse s’exprimer en son centre la sortie d’échappement en acier spécial (sortie double sur le Boxster S).

Vous l’aurez rapidement compris: s’il est fermement ancré dans un passé extrêmement riche côté design, le Boxster n’en oublie par pour autant de faire la synthèse de nos idées pour l’avenir. Il réinterprète ainsi de manière inédite la notion de roadster et s’oriente résolument vers demain. Chacune de ses lignes musclées est clairement définie, prête à s’élancer. À vous de mettre le contact et de donner le départ.