Home

Menu principal
Modèles
911
Panamera

Les essieux avant et arrière 911 Turbo

Porsche 911 Turbo - Les essieux avant et arrière

Les essieux avant et arrière

Les roues arrière directrices de série ont un effet bénéfique aussi bien sur la conduite quotidienne que sur les performances. Deux actionneurs électromécaniques remplacent les barres d’accouplement classiques, sur l’essieu arrière. En fonction de la vitesse, les roues arrière des modèles 911 Turbo pivotent ainsi d’un angle pouvant atteindre 2,8 degrés dans le même sens ou le sens inverse de l’angle de braquage des roues avant.

Jusqu’à environ 50 km/h, le système oriente les roues arrière dans le sens inverse des roues avant. Cela a pour effet de réduire virtuellement l’empattement et permet de rétrécir le diamètre de braquage, de dynamiser sensiblement le comportement dans les virages et de faciliter les manœuvres.

À plus de 80 km/h, le système braque les roues arrière dans la même direction que les roues avant. Résultat: un allongement virtuel de l’empattement et une meilleure stabilité, par exemple lors des changements de file sur autoroute.

Entre 50 et 80 km/h, selon la situation de conduite, le système assure une transition continue entre un braquage en sens opposé et un braquage en sens parallèle. Le bénéfice apporté par les roues arrière directrices en matière de stabilisation se ressent en outre dans le comportement plus franc de la direction. La voiture gagne alors en agilité à vitesse élevée.

Les roues arrière directrices prouvent que stabilité et agilité, performances et qualités pratiques ne sont pas contradictoires. Le résultat séduit. La voiture, plus maniable, offre également un plus haut niveau de sécurité au quotidien, sans oublier l’amélioration sensible des performances maximales.