Home

Menu principal
Modèles
911
Panamera

Archive 2010

Présentation en première mondiale de la 911 GT3 R Hybrid à GenèveDes voitures de course plus efficaces sur le plan énergétique grâce au programme « Porsche Intelligent Performance »


110 ans exactement après la conception par Ferdinand Porsche du premier véhicule à entraînement hybride, le Lohner Porsche " Semper Vivus ", la société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG, basée à Stuttgart (Allemagne), reprend ce concept de propulsion d'avant-garde en FIA GT, un championnat qui voit s'affronter des voitures proches de la production en série. Le 4 mars prochain, une Porsche 911 GT3 R dotée d'une innovante transmission hybride sera présentée en première mondiale dans le cadre du Salon de Genève. L'occasion pour Porsche d'ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire couronnée de succès (plus de 20.000 victoires en 45 ans) de la Porsche 911 en compétition.

Le tout nouveau système d'entraînement a été spécialement conçu pour être utilisé à bord d'une voiture de course et se différencie des systèmes hybrides traditionnels autant par son architecture que par les éléments auxquels il fait appel. Il s'agit en l'occurrence d'un entraînement des roues avant, composé de deux moteurs électriques de 60 kW chacun, qui vient épauler le moteur boxer six cylindres de 4 l et 480 CV installé à l'arrière de la 911 GT3 R Hybrid. En lieu et place des habituelles batteries que l'on trouve dans une voiture hybride destinée à circuler sur la route, c'est un volant cinétique, logé dans l'habitacle à côté du conducteur, qui alimente en énergie les moteurs électriques.

Ce dispositif de stockage d'énergie par volant cinétique est lui-même un moteur électrique dont le rotor tourne au régime maximal de 40.000 tr/min et stocke l'énergie mécaniquement sous la forme d'énergie cinétique de rotation. Le système est chargé chaque fois que le conducteur sollicite les freins, les deux moteurs électriques inversant alors leur fonction et faisant office de génératrices. Le pilote peut au besoin utiliser ce surcroît d'énergie pour accélérer en sortie de virage ou effectuer des manœuvres de dépassement. En effet, en mode génératrice, le volant freiné électro magnétiquement fournit aux deux moteurs électriques du train avant jusqu'à 120 kW tirés de son énergie cinétique. Cette puissance supplémentaire est à la disposition du pilote après chaque processus de charge pour une durée comprise entre six et huit secondes.

L'énergie qui était auparavant transformée en chaleur et donc perdue à chaque sollicitation des freins peut désormais être convertie en force d'entraînement supplémentaire de manière on ne peut plus efficace. En fonction des conditions de course, l'entraînement hybride sert non seulement à augmenter la puissance disponible, mais également à réduire la consommation. Il accroît l'efficacité énergétique et donc aussi les performances de la 911 GT3 R Hybrid, notamment en limitant le poids du carburant embarqué ou même le nombre d'arrêts aux stands.

Après sa présentation en première mondiale au Salon de Genève, la 911 GT3 R Hybrid sera testée sur le circuit du Nürburgring à l'occasion de courses d'endurance. Le moment fort de ce programme de tests sera sa participation aux 24 Heures du Nürburgring, disputées sur la Boucle nord (Nordschleife) du circuit, les 15 et 16 mai 2010. L'important n'est pas que la 911 GT3 R Hybrid l'emporte, mais bien qu'elle permette, en tant que fer de lance technologique et laboratoire en compétition, de tirer des enseignements utiles à l'utilisation ultérieure de la technologie hybride dans des voitures de course homologuées pour la route.

La 911 GT3 R Hybrid est une illustration parfaite de la philosophie " Porsche Intelligent Performance ", un principe qui s'applique à chaque Porsche : plus de puissance pour moins de carburant, plus d'efficacité pour moins d'émissions de CO2, et ce, sur circuit comme sur route.

2/11/2010