Home

Menu principal
Modèles
911
Panamera

Archive 2010

Porsche dévoile à Genève la voiture de sport hautes performances à moteur central 918 SpyderUne étude conceptuelle à technologie hybride « plug-in » extrêmement rapide et efficace sur le plan énergétique


Avec l'étude conceptuelle d'une voiture de sport hautes performances à moteur central dotée d'une technologie de propulsion caractérisée par une efficacité extrême et de faibles émissions, la société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG, basée à Stuttgart (Allemagne), élargit encore ses compétences dans le domaine des véhicules hybrides. Le prototype 918 Spyder combine les technologies de pointe d'une voiture de course avec l'électromobilité pour offrir une série d'avantages fascinants : d'une part, des émissions de CO2 dignes d'une micro-voiture avec à peine 70 g/km pour une consommation moyenne de 3 l/100 km ; d'autre part, les performances d'une supersportive avec une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 3,2 s seulement, une vitesse de pointe de plus de 320 km/h et un temps au tour de moins de 7 min 30 s sur la Boucle nord du Nürburgring (Nordschleife) qui est même meilleur que celui signé par la Porsche Carrera GT.

La 918 Spyder est l'un des trois modèles Porsche à entraînement hybride présentés en première mondiale à l'occasion du 80e Salon international de l'Auto et Accessoires de Genève. Ce trio - composé du nouveau SUV Cayenne S Hybrid à technologie hybride intégrale parallèle, de la voiture de course 911 GT3 R Hybrid à entraînement électrique des roues avant et dispositif de stockage d'énergie par volant cinétique, et enfin de cette sportive de haut niveau qu'est la deux places 918 Spyder à technologie hybride " plug-in " - montre non seulement le vaste champ d'application de cette nouvelle technologie de propulsion, mais aussi la force d'innovation de Porsche en tant que marque pionnière dans le domaine de l'entraînement hybride.

Avec l'innovante étude conceptuelle 918 Spyder, Porsche convainc en associant des technologies issues de son programme " Intelligent Performance ", d'autres éprouvées en compétition, ainsi qu'un langage stylistique à la fois classique et moderne.

La Porsche 918 Spyder à technologie hybride " plug-in " combine les performances d'une supersportive pur-sang avec une consommation moyenne d'à peine 3 l/100 km (mesurée selon le Nouveau Cycle de Conduite européen), à quoi correspondent des émissions de CO2 de 70 g/km. Cette deux places ouverte est animée par un moteur V8 à régime élevé qui développe plus de 500 CV et monte jusqu'à 9.200 tr/min et par des moteurs électriques sur les trains avant et arrière dont la puissance totale mécanique est de 218 CV (160 kW). Le V8 est une évolution du célèbre moteur de 3,4 l de la voiture de course RS Spyder implanté en position centrale devant le train arrière. Cette architecture du véhicule garantit, grâce à sa bonne répartition des masses, des performances optimales sur circuit. La transmission aux roues de la force motrice est assurée par une boîte automatisée PDK (Porsche DoppelKupplungsgetriebe) à 7 rapports, qui se charge également d'envoyer au train arrière le couple généré par le moteur électrique arrière. Celui greffé sur le train avant entraîne les roues avant par l'intermédiaire d'une démultiplication fixe.

La source d'énergie est une batterie lithium-ion refroidie par un fluide et logée derrière l'habitacle. Dans le cas d'un véhicule hybride " plug-in ", la batterie peut être rechargée via le réseau électrique domestique.

Lors des phases de décélération, l'énergie cinétique du véhicule est en outre transformée en électricité stockée dans la batterie, ce qui permet au conducteur de disposer d'un surcroît d'énergie pour les phases d'accélération.

Un bouton de commande au volant permet au conducteur de sélectionner quatre modes de fonctionnement différents. Le mode " E-Drive " associe une propulsion purement électrique à une autonomie qui peut atteindre 25 km. En mode " Hybrid ", la 918 Spyder sollicite tant les moteurs électriques que le moteur à combustion, l'utilisation des divers composants de l'ensemble mécanique correspondant à une situation de conduite donnée et privilégiant soit la sobriété, soit les performances.

Le mode " Sport Hybrid " recourt également aux deux systèmes d'entraînement, mais avec pour objectif la performance. La puissance est envoyée principalement aux roues arrière, le système de redistribution ciblée du couple entre les roues du train arrière Porsche Torque Vectoring (PTV) augmentant encore la dynamique de roulage. En mode " Race Hybrid ", les systèmes d'entraînement fonctionnent à la limite de leurs possibilités, privilégiant les performances pures et une dynamique maximale sur circuit. Quand l'état de charge de la batterie le permet, l'enfoncement du bouton " Push to Pass " met à la disposition du conducteur un surcroît de poussée (" E-Boost ") fourni par les moteurs électriques qui s'avère utile pour effectuer une manœuvre de dépassement ou pour gagner encore en puissance.

Le vaste champ des possibilités offertes par l'entraînement hybride signifie que la 918 Spyder est capable tantôt de signer des chronos dignes de ceux d'une voiture de course (par exemple lorsqu'elle tourne en moins de 7 min 30 s sur la Boucle nord du Nürburgring), tantôt d'émettre à peine 70 g/km de CO2 lorsqu'elle est conduite en mode économique.

Comme la chaîne cinématique, le concept de carrosserie allégée de la 918 Spyder porte les gènes de l'engagement de Porsche en compétition. La structure modulaire associe une monocoque en plastique renforcé de fibres de carbone (PRC) avec l'utilisation ciblée de magnésium et d'aluminium, ce qui contribue non seulement au faible poids du véhicule (moins de 1.490 kg), mais aussi à sa rigidité torsionnelle élevée et à sa précision directionnelle extrême.

L'émotion suscitée par le design (caractéristique de Porsche) de la 918 Spyder, qui évoque des voitures de course légendaires et couronnées de succès comme la Porsche 917 Le Mans et la Porsche RS Spyder actuelle, est manifeste. La combinaison de proportions typiques d'une voiture de course, d'un langage formel clairement structuré accompagné de surfaces parfaitement travaillées et de détails innovants résulte dans un design esthétique, harmonieux, couplé à une dynamique élevée. Ce design incarne la synthèse parfaite de la forme et de la fonction réalisée par l'ADN stylistique de Porsche.

L'équilibre serein entre tradition et progrès assure la cohérence stylistique de la 918 Spyder. L'aileron arrière à position variable, typique de Porsche, marie les touches aérodynamiques traditionnelles et d'avant-garde. Les bossages proéminents dans le prolongement des appuie-tête de la 918 Spyder ne jouent pas seulement un rôle aérodynamique, mais hébergent aussi des trompettes d'admission d'air relevables qui entraînent une admission d'air forcée.

Les deux occupants prennent place dans des sièges-baquets au maintien parfait, dans un habitacle dont la fonctionnalité élevée et l'ergonomie " high-tech " des commandes pourraient préfigurer l'architecture intérieure des voitures supersportives du futur. Trois instruments ronds séparés qui semblent directement inspirés des modèles présents dans les voitures de sport des années 1960 indiquent la vitesse (à gauche), le régime (au milieu) et la gestion des flux d'énergie (à droite), incarnant le principe cher à la marque du tableau de bord clairement orienté vers le conducteur.

La console centrale ascendante comprend un pavé tactile qui permet de commander intuitivement les fonctions offertes par la 918, ce qui contribue à réduire encore le nombre de commandes visibles tout en conservant le principe du pilotage direct. Les commandes principales se concentrent essentiellement sur le volant sport multifonction à trois branches. Les touches de commande caractéristiques de Porsche sont complétées par ce que l'on appelle un " map switch ", qui permet de sélectionner l'un des différents modes de conduite disponibles et fait également office de bouton " Push to Pass " pour activer l'" E-Boost ", par exemple lors de manœuvres de dépassement. L'éclairage des instruments varie en fonction du mode de conduite sélectionné, du vert pour le mode privilégiant la sobriété au rouge pour celui axé sur les performances.

La 918 Spyder offre encore d'autres fonctionnalités innovantes, parmi lesquelles la gestion de l'autonomie. Après son activation, ce système affiche une carte du système de navigation sur l'écran central et fait apparaître l'autonomie restante, sur laquelle le conducteur peut influer en modifiant différents paramètres liés à la conduite. Dans les villes qui présentent des " zones vertes ", il signale à l'automobiliste la possibilité ou non de parvenir à destination en mode purement électrique. Sur la base de ces informations et de l'indication des stations-service auxquelles il peut " faire le plein " de carburant ou de courant, le conducteur est libre d'opter pour les stratégies de conduite et de ravitaillement les plus appropriées.

Avec cette combinaison unique d'une consommation extrêmement basse, de performances exceptionnelles et d'une grande autonomie en mode électrique, la 918 Spyder représente une étape importante dans la stratégie de Porsche axée sur l'électromobilité.

3/3/2010

Porsche Centre Antwerpen

Représentant légal : Peter Colman

Uilenbaan 200 B
B-2160 Wommelgem

Téléphone : +32 (0) 3 22 / 41 911
Téléfax : +32 (0) 3 22 / 41 912
E-Mail : info@pca.porsche.be